France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Transports, écoles, services publics : le point sur les perturbations en ce jour de grève

Différents secteurs sont concernés par cette mobilisation pour le pouvoir d'achat et contre la réforme des retraites.

Plusieurs syndicats ont appelé à une journée de mobilisation, ce jeudi 29 septembre, contre la réforme des retraites et en faveur de l'augmentation des salaires. Plusieurs secteurs d'activité seront donc concernés. Le Figaro fait le point sur les perturbations que rencontreront les Français.

Ecoles : des perturbations

La participation à la journée de grève et de manifestations s'annonce assez élevée dans le primaire, selon le Snuipp-FSU, premier syndicat du premier degré. Près de 20% seront en grève, avec une forte disparité: 40% à Paris avec 10% des écoles fermées, 48% en Seine-Saint-Denis. Dans les Bouches-du-Rhône, 300 écoles seront fermées.

Cependant, beaucoup d'écoles maternelles et primaires resteront ouvertes. En effet, depuis 2008, un service minimum est prévu, même en cas de grève. De plus, les enseignants grévistes d'école maternelle et primaire ont l'obligation de se déclarer 48 heures à l'avance. Beaucoup de parents ont donc d'ores et déjà été avertis dès mardi.

Au collège et au lycée, il est plus complexe d'anticiper l'ampleur du mouvement. En effet, les professeurs n'ont pas l'obligation de déclarer à l'avance qu'ils feront grève. Mais certains syndicats d'enseignants ont d'ores et déjà annoncé leur mobilisation, comme le Snes FSU, qui se présente comme le syndicat le plus représentatif du second degré.

La CGT des Services Publics appelle également les Atsem (agents territoriaux présents dans les classes des écoles maternelles) à se mobilier. Les services comme la restauration scolaire, les activités périscolaires et les crèches pourraient donc être impactés.

À lire aussiGrève du 29 septembre: les élèves auront-ils cours ce jeudi?

Enfin, concernant l'université, plusieurs collectifs et associations de l'enseignement supérieur appellent à rejoindre le mouvement pour dénoncer notamment la condition des enseignants vacataires.

Les transports en Île-de-France touchés

En Ile-de-France, la situation devrait être normale dans le métro, à l'exception des lignes 6 et 8 avec la circulation de 9 trains sur 10. De son côté, le RER A ne sera pas touché. Le trafic sera intact sur le RER E, les transiliens K,L, P et U ainsi que les tramways T4, T11 et T13.

À lire aussiGrève de la RATP jeudi 29 septembre : quelles sont les prévisions ?

À l'inverse, la circulation du RER B s'annonce «perturbée avec en moyenne 3 trains sur 4 sur la partie sud de la ligne et 1 train sur 2 sur sa partie nord. Pas de changement de train en Gare du nord», est-il précisé sur le site de la SNCF. Les trafics du RER C et du transilien H sont également perturbés sur l'ensemble de la ligne avec 3 trains sur 4. Le trafic s'annonce «fortement perturbé» sur les lignes D, N et R avec 1 train sur 2. Prévoir également seulement 2 trains sur 3 pour la ligne J.

Le réseau de bus sera également touché par le mouvement social, avec deux bus sur trois et «certaines lignes très perturbées». De leur côté, les lignes Noctilien rouleront sans difficulté. Enfin, la circulation sur le réseau tramway sera presque normale, avec, en moyenne, «9 tramways sur 10». Seule la ligne T3a, qui relie le pont du Garigliano à la porte de Vincennes, s'arrêtera porte d'Ivry, «avec 1 tramway sur 2».

Les transports hors Île-de-France concernés

En région, 6 trains sur 10 doivent circuler. D'après la SNCF, le trafic sera «légèrement perturbé» dans le Sud-Est et en Atlantique. Mais le trafic sera «quasi normal» sur les lignes du Nord et de l'Est de la France. Du côté des Ouigo, il faudra prévoir 3 trains sur 4. Pour les trains Intercités de jour, 1 train sur 2 circulera mais aucun Intercités de nuit ne circulera. «Les clients sont invités à se renseigner sur la circulation de leur train sur l'appli SNCF et sur leur site TER», a précisé la SNCF.

À l'international, les trafics du Thalys et de l'Eurostar ne seront pas perturbés, ni les liaisons avec l'Italie et l'Allemagne. l'Allemagne. Le Lyria, qui réalise les liaisons avec la Suisse connaîtra un trafic quasi-normal, et les liaisons vers l'Espagne seront «légèrement perturbées».

Enfin, le trafic maritime pourrait également être impacté puisque la fédération nationale des ports et docks CGT a appelé à la mobilisation sur une durée de 4 heures.

À lire aussiGrève TotalEnergies : mise à l'arrêt de la raffinerie de Normandie, la plus importante de France

Les services publics impactés

Les agents de la Fonction publique sont également appelés à participer à ce mouvement de grève. Les mairies, centre des impôts, bureaux de poste pourront donc être impactés. Le secteur de la Santé est aussi appelé à se mobiliser.

À VOIR AUSSI - «Il faut agir»: des soignants manifestent devant l'Assemblée nationale