France

Un piège connecté venu de Camargue révolutionne la lutte anti-moustiques


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.


Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.

L’arme ultime contre les moustiques a enfin été inventée, elle est connectée, elle vient de Camargue, et elle arrive juste à temps pour l’été. La start-up Aixoise Techno BAM, créée par deux amis d'enfance nés en Camargue, propose une idée révolutionnaire pour contrôler les moustiques : Qista, un appareil qui imite la respiration humaine pour attirer les moustiques et les capturer, pour enfin en finir avec les piqûres.

Qista : une borne écologique et efficace

En simulant la respiration humaine, donc une émission de CO2, Qista agit comme un leurre olfactif. La femelle moustique confond la borne avec une victime, et en voulant la piquer elle est aspirée dans un filet. Le système garantit une zone “mosquito-free” de 60 mètres de rayon. Cette solution promet de faire chuter localement la population de moustiques de 88 %, sans dégât écologique, car elle n’utilise aucun pesticide. Et pour ceux qui s'inquiètent de la protection des moustiques et de la biodiversité, pas d’inquiétude, car nous ne sommes pas près de les éradiquer, en raison de leur “super reproduction”, qui permet à chaque femelle de pondre jusqu’à 200 œufs en 48h.

Des données collectées pour la recherche des maladies infectieuses

Les bornes Qista sont déjà présentes dans 50 collectivités en France et dans 16 pays, notamment ceux qui doivent faire face aux maladies infectieuses transmises par les moustiques. En cas de surproduction de moustiques, les bornes connectées à Internet transmettent des données en temps réel permettant aux autorités locales d’agir. Grâce a un laboratoire, la start-up peut réaliser des tests PCR sur les moustiques collectés et repérer des maladies telles que la dengue, le zika, le chikungunya, le paludisme ou la fièvre jaune, ce qui permet d’alerter de possibles épidémies. La borne s’adresse plutôt aux collectivités, car le prix reste élevé pour un particulier qui souhaiterait s’équiper de cette technologie : il faut dépenser 1000 euros pour la borne et entre 300 et 600 euros par an pour les recharges de Co2.

Football news:

La Juventus ne veut pas prolonger son contrat avec Ronaldo en raison de son salaire élevé. Mais cet été, il ne partira pas
L'or du temple est l'héroïsme: il s'est battu aux Jeux avec un bras cassé. La victoire de Maxim-la mémoire de maman
Kepa sur le conflit avec Sarri en finale de la coupe de la Ligue: C'est un énorme malentendu. Je n'ai pas eu de blessure, je voulais juste prendre le temps et aider l'équipe
Manchester United a négocié le transfert de Varane avec le Real Madrid pour 41 millions de livres, en tenant compte des bonus
Newcastle veut signer Tuanzebe. Le défenseur va quitter Manchester United en raison du transfert de Varane
L'ancien joueur de la Juventus Giovinco est proche du PAOK
Kepa PRO sous-marin: la Ligue la plus difficile pour les gardiens de but. Mais je me suis rapidement adapté