France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Découvertes importantes dans la lutte contre le cancer de la prostate

Les chercheurs comprennent pourquoi la thérapie antihormonale ne fonctionne pas chez tous les patients atteints d'un cancer de la prostate.

Cancer de la prostateLa thérapie antihormonale est utilisée pour combattre. Pourquoi ? Ce dernier est dû à la surproduction d'hormones androgènes dans le corps. Cependant, bien que le pronostic du cancer de la prostate soit bon (s'il est diagnostiqué suffisamment tôt), certains patients résistent à ces traitementset ne fonctionnent pas toujours. Cependant, selon une étude publiée dans Cancer Discovery,pointe vers l'ardoise.

Sur le même sujet

Enfin, ce sont surtout leurs cellules cancéreuses qui résistent. Jusqu'à présent, je ne savais vraiment pas ce qui l'expliquait. Mais des chercheurs de la Société canadienne du cancer viennent de comprendre pourquoi cela se produit.

L'horloge biologique est contrôlée par une sorte d'horloge interne appelée rythme circadien. Il "prend la forme d'un cycle d'environ 24 heures et correspond à un rythme biologique intégré qui contrôle certains processus physiologiques, tels que : le sommeil et l'alimentation", explique la Société canadienne du cancer.

Cela s'applique non seulement au rythme de votre journée, mais aussi au rythme de vos cellules. Ils ont un rythme circadien qui s'effectue grâce aux protéines. Normalement, ce rythme ne fonctionne pas dans les cellules cancéreuses.

Les protéines changent de rôle

Les chercheurs ont découvert que lorsque les patients atteints de tumeurs de la prostate reçoivent un traitement anti-hormonal, les protéines responsables de l'horloge interne jouent un nouveau rôle dans le cancer. Pour parvenir à cette conclusion, ils ont étudié les tissus de 56 patients malades ayant reçu ce type de traitement.

Cette découverte est très importante car elle guide le reste de la recherche.Nous devons trouver un moyen de contrecarrer le mécanisme de cette protéine et permettre à la thérapie anti-hormonale de fonctionner. Prise en charge des patients atteints de cancer de la prostate. On n'agit donc pas directement sur le cancer, mais sur l'obstruction de l'organisme face au traitement. Les chercheurs estiment que cela permettra d'économiser 10 ans de recherche.

Source : La plasticité de l'épigénome induite par les médicaments reprogramme la régulation du rythme circadien pour diriger le cancer de la prostate vers un cancer indépendant des androgènes, Cancer Discovery, 27 juin 2022.

En savoir plus :

Abonnez-vous à la newsletter Top Santé et recevez gratuitement les dernières actualités