France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Voici à quoi ressembleraient les dinosaures aujourd'hui

Temps de lecture: 2 min — Repéré sur The Conversation

Il y a 66 millions d'années, un astéroïde a frappé la Terre avec une puissance équivalente à celle de 10 milliards de bombes atomiques, changeant à jamais le cours de l'évolution. Lorsque la poussière est retombée, tous les dinosaures avaient disparu. Imaginez maintenant si leur destin avait été différent, si ce météore géant avec manqué sa cible. Aurions-nous des dinosaures scientifiques ou même astronomes? Proches d'un mauvais film de science-fiction, ces questions soulèvent de réelles interrogations sur l'évolution.

Comme le raconte The Conversation, dans les années 1980, le paléontologue Dale Russell a offert sa vision sur la métamorphose du dinosaure. Selon lui, les Stenonychosaurus inaequalis auraient pu devenir des utilisateurs d'outils intelligents appelés «dinosauroïdes». Il imaginait notamment que ces derniers auraient pu développer un cerveau de taille équivalente au nôtre, des pouces opposables et la capacité de marcher debout. Une morphologie semblable au mélange d'un humain et d'un kangourou arboricole. On a connu des dinosaures plus effrayants.

Moquée par beaucoup de ses confrères, la théorie de Dale Russell était peu probable. La biologie d'un animal contraignant la direction de son évolution, les dinosaures n'auraient certainement pas pu déployer de telles capacités. Mais, à défaut de manifester une intelligence humaine, ces animaux auraient pu accroître leurs aptitudes physiques. Les dinosaures sauropodes ont par exemple su prouver de leur vivant qu'ils avaient évolué pour devenir des géants de 30 mètres de long, pesant entre 30 et 50 tonnes. La science estime donc que ce développement aurait pu se poursuivre.

En revanche, les gros cerveaux ne leur étaient pas destinés. Ces animaux ont montré une faible tendance à l'augmentation de la taille de leur boîte crânienne. Malgré sa corpulence imposante, le cerveau du T-rex ne pesait que 400 grammes, contre 15 pour celui du vélociraptor. En comparaison, le cerveau humain affiche en moyenne 1,3 kilo. Il y a donc peu d'éléments dans les 110 millions d'années d'histoire des dinosaures qui laissent penser qu'une évolution radicalement différente serait survenue. Ils auraient peut-être développé des boîtes crâniennes plus imposantes, mais rien ne prouve qu'ils seraient devenus des génies.

L'évolution des mammifères

Aujourd'hui, quelques descendants des dinosaures ont un cerveau complexe, tels les corbeaux ou les perroquets. Utiliser des outils, parler, compter... Ce n'est pas donné à tout le monde. Certains se demandent même si l'extinction des dinosaures n'a pas permis l'intelligence des mammifères et notamment celle des humains.

Mais l'histoire des primates suggère que notre évolution était tout sauf inévitable. En Afrique, la transition des singes a pris une direction unique. Une composante dans la faune, la flore ou l'environnement géographique a favorisé le développement de cette espèce vers des singes au cerveau complexe, donnant ensuite naissance à l'homme moderne. Or, en Amérique du Sud, les primates se sont simplement éteints il y a quelques millions d'années, sans même donner lieu à une espèce fabriquant des armes nucléaires et des smartphones.

La disparition des dinosaures a grandement favorisé notre évolution. Mais sans une flopée de conditions favorables à notre développement, nous n'aurions probablement jamais existé.