France

Wall Street clôture en hausse, soutenue par les techs

WALL STREET FINIT EN HAUSSE
La Bourse de New York a fini en hausse jeudi après un début de séance hésitant. L'indice Dow Jones a avancé de 185,46 points à 27 386,98. Le S&P-500, plus large, a pris 0,64%. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

Brendan McDermid

par Chuck Mikolajczak et Gertrude Chavez-Dreyfuss

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en hausse jeudi après un début de séance hésitant, portée par les géants de la technologie, qui ont fait passer le Nasdaq Composite pour la première fois de son histoire au-dessus de la barre des 11.000 points.

Apple, qui a pris 3,5%, et Facebook, en hausse de 6,5%, ont soutenu tous les indices.

L'indice Dow Jones a avancé de 185,46 points à 27 386,98.

Le S&P-500, plus large, a pris 21,39 points, soit 0,64%, à 3 349,16.

Le Nasdaq Composite a progressé de 109,67 points (1,00%) à 11 108,07 points.

"Les marchés sont incroyablement résilients. Il y a beaucoup de crainte de rater une occasion et il y a les piliers solides, les géants de la technologie qui continuent à faire monter le marché", a résumé Sal Bruno, d'IndexIQ à New York.

Les indicateurs publiés jeudi ont dressé un portrait mitigé de la conjoncture américaine.

Les nouvelles demandes d'allocations chômage ont atteint 1,186 million lors de la semaine au 1er août en données ajustées des variations saisonnières, contre 1,435 million la semaine précédente, selon les données publiées du département du Travail.

Le marché attend maintenant le rapport mensuel sur l'emploi qui sera publié vendredi. Le consensus Reuters table sur 1,485 million de créations d'emplois non-agricoles en juillet contre 4,767 millions en juin.

Les principaux dirigeants démocrates du Congrès américain et l'administration Trump tentent d'aboutir à un compromis qui permettrait d'assurer le maintien d'un soutien financier public aux millions d'Américains frappés par les conséquences économiques de la pandémie.

La date butoir des négociations a été fixée à vendredi.

"Je ne pense pas que la plupart des gens croient à cette date butoir. Ils se disent probablement que le gouvernement sera obligé de faire quelque chose", nuance cependant Sal Bruno.

Parmi les indices sectoriels du S&P, les communications et les technologies ont enregistré les plus fortes hausses.

A la hausse, Bristol-Myers Squibb s'est distingué en prenant 2,74% après avoir relevé sa prévision de bénéfice annuel en tablant sur une reprise de la demande pour ses médicaments.

ViacomCBS Inc a pris 3,35% grâce à des résultats trimestriels supérieurs aux attentes des analystes grâce à une forte demande pour ses services en streaming.

A la baisse, Western Digital a chuté de 16,12% après des résultats et des prévisions inférieurs aux attentes de Wall Street.

(version française Jean-Stéphane Brosse)

Commenter Commenter

Football news:

Hummels sur 0-2 à Augsbourg: le Borussia a bien joué à bien des égards, mais n'a pas créé assez de moments
Schalke ne remporte pas la Bundesliga en 18 tours consécutifs. Le score total des deux premiers matchs de la saison est de 1:11
Le Real a gagné avec l'aide du VAR et des attaquants radiés. Jovic a obtenu l'élimination, Mayoral-penalty
Robles sur le jugement d'un match avec le Real brésilien et le VAR: Douteux épisodes toujours Interprétée en faveur des clubs de haut
Conte about 4:3 avec la Fiorentina: Impressionné par l'attaque de l'inter. Nous manquions d'équilibre, nous avons payé pour cela
Zidane 3-2 avec le Betis: le Real peut s'améliorer et le sera. Un jeu difficile, mais on croyait gagner jusqu'à la fin
Dest a dit au revoir aux joueurs de l'Ajax et s'envolera aujourd'hui pour Barcelone (Gerard Romero)