Gabon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

75e Assemblée mondiale de la Santé : Dr. Obiang Ndong à Genève

poste par Désiré-Clitandre Dzonteu / 27 mai, 2022

mdas

La 75e Assemblée mondiale de la Santé, organe décisionnel suprême de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), s’est ouverte le 22 mai et s’achèvera le 28 mai à Genève, en Suisse. La délégation gabonaise y est conduite par le ministre en charge de la Santé, Guy Patrick Obiang Ndong.

Le ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Guy Patrick Obiang Ndong, à la tribune de la 75e Assemblée mondiale de la Santé, à Genève. © Minsanté

Débutée le 22 mai à Genève en Suisse, sous le thème : «La santé pour la paix, la paix pour la santé»,  la 75e Assemblée mondiale de la Santé de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) se poursuit jusqu’au 28 mai à Genève, en Suisse. Lors des travaux, les délégués, les organismes partenaires, les représentants de la société civile et les experts de l’OMS discutent particulièrement des priorités actuelles et futures concernant les questions de santé publique d’importance mondiale.

A nom du Gabon, Guy Patrick Obiang Ndong a présenté la stratégie nationale de riposte contre le Covid-19. Les efforts du gouvernement gabonais ont été salués, notamment le «l’engagement et le leadership» du président Ali Bongo. Le membre du gouvernement en a profité pour saluer les actions menées dans le cadre de la solidarité internationale et qui ont significativement contribué à la riposte contre cette pandémie au Gabon et dans le monde.

Par ailleurs, il a mis en relief le programme Gabon Égalité visant la réduction des inégalités entre les femmes et les hommes, le programme d’opérationnalisation des départements sanitaires 2020-2023 pour l’amélioration de la couverture sanitaire universelle, le renforcement des capacités des ressources humaines des régions et départements sanitaires, le projet de mise en œuvre de médecine communautaire, la réforme de l’Office pharmaceutique national, le renforcement du système de surveillance épidémiologique  et le programme de protection de l’environnement.

A l’issue de la session spéciale tenue pour élire le directeur général de l’OMS, l’Ethiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus a été réélu pour cinq ans malgré les accrocs ayant marqué son premier mandat, comme son attitude jugée trop conciliante envers la Chine au début du Covid-19 et ses prévisions catastrophiques sur les effets de cette pandémie en Afrique.

GR