Gabon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

BEPC 2023 : la prison centrale de Port-Gentil totalise 50% de réussite

50% c’est le taux de réussite au Brevet d’Études du Premier Cycle pour la maison d’arrêt de Port-Gentil. Sur douze candidats libres inscrits, six parmi eux ont été déclarés admis.

Douze candidats libres de la prison centrale de Port-Gentil (Ogooué-Maritime) au Brevet d’études du premier cycle (BEPC) session 2023, ont été fixés sur leur avenir, à l’issu de la délibération dudit examen sur les plateformes Kewa et X-gest. À cet effet, six candidats ont été déclarés admis, tandis que les six autres ont été ajournés. Pour cette année la prison centrale de Port-Gentil enregistre un taux de réussite de 50%. Une baisse de 12,5% comparativement à l’année écoulée.

« Je suis satisfait, ils ont bien travaillé même si on voulait plus ; quant aux autres, ils ne doivent pas se décourager ; l’année prochaine ils doivent redoubler d’efforts », a déclaré la direction générale de la prison centrale de Port-Gentil.

Les admis au BEPC session 2023 de la prison centrale de Port-Gentil ont obtenu des moyennes allant de 10 à 13. C’est grâce à l’autorisation de la part de la direction d’académie provinciale après la requête faite par la direction de la prison, de doter la maison d’arrêt d’un centre d’examen, que les prévenus n’ont pas été transportés vers le lycée Thuriaf Batsantsa. Ce qui a permis à tous les candidats de composer dans ce milieu carcéral en toute quiétude et sécurité, en évitant surtout tout type de critiques péjoratives.

Pour direction de la prison centrale de Port-Gentil, « les détenus ont le droit d’apprendre dans des très bonnes conditions, et les responsables académiques ont accepté la requête ; c’est pour quoi, la DAP a envoyé les examinateurs et les surveillants ici, tout s’est très bien passé gloire à Dieu »,

Un résultat moyen qui témoigne de la réelle volonté des prévenus à se doter des sésames nécessaires à leur réinsertion sociale et professionnelle après leur vie carcérale. Une belle récompense rendue possible grâce notamment au concours des professeurs des lycées et collèges de la capitale économique, qui ont pris de leur temps pour dispenser bénévolement des cours dans toutes les matières prévues à cet effet.

Concernant le Baccalauréat 2023, la prison centrale de Port-Gentil a présenté un candidat qui est admissible.

Vincent Ranozinault