Gabon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

« Ceux qui ont bénéficié des 14 ans de pouvoir d’Ali Bongo, n’ont qu’à venir le défendre, je verrai bien par où ils vont passer » (Gervais Oniane )

Candidat à l’élection présidentielle du 26 août 2023, Gervais Oniane, a, déclaré dans une émission politique intitulée : « 52 minutes pour convaincre » diffusée sur la chaîne de télé Gabon 24, que le bilan du magistère du Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba à la tête du pays est complètement calamiteux et qu’il sera difficile de trouver quelqu’un pour le défendre.    

« Ceux qui ont bénéficié des 14 ans de pouvoir d’Ali Bongo, n’ont qu’à venir le défendre, je verrai bien par où ils vont passer », a déclaré M. Oniane.

Une récente étude réalisée par Mays Mouissi et Harold Lekha, respectivement analyste économique et journaliste gabonais a révélé que le bilan de 7 ans (2016-2023) de la gouvernance du Président Ali Bongo est négatif. Sur 105 promesses prises sous formes d’engagements,

Président de l’Union pour la république (UPR), parti se revendiquant du centre, Gervais Oniane, qui a travaillé aux côtés d’Ali Bongo comme conseiller en stratégie militaire quand il était Ministre de la Défense (1999-2009) estime que «   je suis fier du bilan à la défense nationale, mais son bilan à la Présidence de la République est négatif ».

Pour lui, la construction de l’école de prytanée militaire, de l’hôpital militaire, des casernes militaires, du renforcement des capacités opérationnelles des forces sécurité et de Défense, sous ses initiatives, ont été, selon lui, entre autres atouts positifs contenus dans son bilan quand il été de passage au Ministère de la Défense nationale.

L’ancien porte-parole du Ministère de la Défense se voit comme le véritable candidat jouissant d’une virginité politique. Il ne veut pas être associé au camp de la majorité et celui de l’opposition.

Camille Boussoughou