Gabon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

CNAMGS : la grève tourne au vinaigre

La Direction générale a décidé de limoger tous les grévistes. De leur côté les grévistes exigent le départ du Directeur général. La grève prend l’allure d’une guerre des chiffonniers. La tension monte.

Selon des sources concordantes, la Direction générale a convoqué à un entretien préalable à un licenciement tous les membres du bureau du Syndicat national de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (SYNA-CNAMGS). Au total, 73 agents auraient été convoqués. Motif, déclenchement d’une grève illégale.

Tous ces agents sont désormais interdits de mettre leurs pieds dans les locaux de la CNAMGS sauf le jour de l’entretien.

Irrités par cette méthode cavalière de résoudre les problèmes, les salariés de leur côté se radicalisent. Ils exigent désormais la démission sinon le départ du DG, Severin Anguilé.

Le SYNA-CNAMGS a bien déposé un préavis de grève. La direction générale a bien ouvert des négociations. Le syndicat a finalement décidé de déclencher sa grève parce que non satisfait des réponses de la Direction générale qui, selon lui, renvoyait toutes les questions en discussion à la compétence du Conseil d’administration. La Directeur général pense légitimement que le syndicat a violé le code du travail pour avoir déclenché la grève alors que des négociations sont ouvertes.

Dans son cahier des charges déposé sur la table des négociations, le syndicat réclame notamment le reclassement des agents (400 personnes sont concernées), des formations, des crédits automobiles, la prise en charge médicale des agents et leurs ayant droit et l’attribution des parcelles de terre pour leur permettre d’accéder à la propriété.

Mise en place en 2007, la CNAMGS a pour missions de garantir la couverture maladie à l’ensemble de la population gabonaise et d’assurer le service des prestations familiales aux Gabonais Économiquement Faibles (GEF). Elle assure actuellement 1 750 000 personnes.

L’objectif final de la caisse est l’amélioration de l’accès aux soins de santé ainsi que la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

Les revenus de la CNAMGS proviennent entre autres des cotisations salariales, des taxes prélevées auprès des entreprises de télécommunication et des sociétés de transfert d’argent.

Dans son argumentaire, Severin Anguilé, le DG de la caisse insiste sur la nécessité de maintenir les comptes de la caisse en équilibre, surtout dans le difficile contexte économique et financier actuel.

Marie Dorothée