Gabon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Cocobeach : Du matériel pour les professionnels de la pêche

Après s’y être attelé à Mayumba et Port-Gentil, le ministre de la Pêche et de l’Économie maritime, Pascal Houangni Ambouroue, a procédé le samedi 22 juillet à la remise d’équipements aux professionnels de pêche de la ville de Cocobeach. La dotation devrait permettre d’améliorer leurs conditions de travail.

Pascal Houangni Ambouroue, ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, procédant à la remise de matériel de pêche, le 22 juillet 2023 à Cocobeach. © Ministère de la Pêche

A Cocobeach, les coopératives du secteur pêche viennent de bénéficier d’un don de matériel du président Ali Bongo Ondimba, dans l’objectif d’améliorer leur productivité et renforcer leurs revenus. Le ministre de la Pêche et de l’Économie maritime, Pascal Houangni Ambouroue, a procédé à la remise officielle desdits équipements de pêche ce samedi 22 juillet 2023.

Aperçu des équipements et photo de famille. © Ministère de la Pêche

« Si le secteur pêche est pour le pays une garantie d’expansion économique, Cocobeach constitue un des moteurs. Alors, ensemble, faisons de cette localité un pôle d’attraction pour l’industrie de la pêche. Attirons les gens de partout dans l’Estuaire et au-delà pour s’approvisionner en qualité et en quantité de cette ressource de grande consommation qu’est le poisson », a laissé entendre Pascal Houangni Ambouroue.

Comme à Mayumba et à Port-Gentil, le matériel remis aux coopératives est littéralement identique :  des moteurs hors-bord, des ballots de filet, des rouleaux de cordages, du plomb pour lestage, des flotteurs, des gilets, etc. Ces équipements devraient favoriser l’optimisation des activités et créer une plus-value économique dans la ville de Cocobeach. « Soyez-en rassurés que, pour la prospérité de notre activité et la confiance que le chef de l’Etat a placé en nous, nous avons l’obligation de faire bon usage de ce précieux cadeau », a indiqué André Patrick Nkoghe Mba, représentant des bénéficiaires.

Cette distribution de matériel de pêche, qui devrait s’étendre sur l’ensemble du territoire national, intervient dans un contexte où le Gabon mise sur la filière pêche comme l’un des leviers devant permettre l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire. Selon les estimations de la FAO, le Gabon perd des millions de francs CFA chaque année du fait de la pêche illicite, non déclarée et non réglementée. Ce secteur représente 1,5 % du PIB du pays et assure la subsistance de milliers de Gabonais