Gabon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

ESSTIC de Yaoundé : l’école qui a formé des brillants journalistes gabonais fête son 50ème anniversaire

L’Ambassadeur du Gabon au Cameroun, Paul Patrick Biffot s’est rendu mercredi dernier au cabinet du ministre camerounais de la Communication, Emmanuel Sadie, pour étudier comment faire participer son homologue gabonais de la Communication à la célébration du 50ème anniversaire de l’Ecole Supérieure des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication (ESSTIC) de Yaoundé qui a formé de nombreux brillants journalistes gabonais.

La date de cette célébration que les autorités camerounaises veulent grandiose n’est pas encore connue. La direction de l’établissement a estimé que son site est assez restreint pour accueillir les personnalités attendues à cette commémoration d’où le report de la cérémonie à une date ultérieure.

Le thème arrêté est « 50 ans au service de l’excellence en information et communication en Afrique « . Tous les pays qui ont formé certains de leurs journalistes et ceux qui ont des étudiants en cours de formation dans l’établissement seront mis à l’honneur durant cette célébration.

Pour le cas du Gabon, l’ambassadeur Paul Patrick Biffot a rappelé au ministre René Emmanuel Sadi qu’Albert Yangari, ancien Secrétaire d’Etat au Gabon est diplômé de la première promotion de l’école sous sa défunte appellation École Supérieure Internationale de journalisme de Yaoundé (ESIJY) sous la direction du français Hervé Bourges (décédé).

Antoine Essone Ndong, brillant journaliste à la retraite  qui a occupé les fonctions de chef de service justice  et faits divers au quotidien l’Union ;  Aimé Sancerre Nziengui actuellement conseiller en Communication au  Ministère de la Promotion des investissements et des partenariats publics-privés ; Mannix Mondjo, journaliste vedette du Journal télévisé à Gabon télévision  qui occupe les fonctions de Directeur de la Communication à la mairie Centrale de Libreville, Adeline Zang Eyi journaliste à Gabon 1ère , ancienne conseillère à la primature, Charles Stéphane Mavoungou qui est  le correspondant de BBC Afrique et Secrétaire de Rédaction à Télé-Africa, Césarine Andem, journaliste reporter à Gabon 1ère pour ne citer que ceux-là sont diplômés de cette école de grande renommée.  

Actuellement 10 jeunes gabonais poursuivent leurs études supérieures à l’ESSTIC. 3 sont en fin de cycle. Ils recevront leur parchemin lors de la célébration du 50ème anniversaire. 3 autres sont en 2ème année et 4 en 1ère année.

« Ils sont bien formés. Ils font de bonnes analyses. Ils s’expriment bien et gardent le sens critique de leur métier », a résumé le ministre camerounais parlant de manière générale des étudiants sortis de cet établissement.

Le diplomate gabonais a par ailleurs souhaité une meilleure facilitation d’insertion des jeunes gabonais qui désirent de se former dans les écoles publiques nationales Camerounaises ouvertes à d’autres pays comme l’ENAM, l’IRIC et l’ESSTIC. La préoccupation du diplomate gabonais s’inscrit dans la dynamique d’intégration sous régionale et panafricaine.

Le ministre camerounais a fortement apprécié cette sollicitude.

Roy Atiret Biye, collaboration particulière