Gabon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Gabon : China Precision Investment veut investir dans le secteur minier

Le potentiel minier du Gabon ne cesse d’attirer les investisseurs étrangers, à l’instar de China Precision Investment. Dr Donghu Liu, directeur général de l’entreprise chinoise,  a exprimé jeudi 22 juin au ministre des Mines et de la Géologie, Chen Sylvestre Mezui M’Obiang, son intérêt pour le sous-sol gabonais.

Dr Donghu Liu échangeant avec le ministre Chen Sylvestre Mezui M’Obiang, le 22 juin 2023 à Libreville. © Min. Mines & Géologie

Dans l’optique de penser les contours d’une future collaboration, le ministre des Mines et de la Géologie, Chen Sylvestre Mezui M’Obiang s’est entretenu ce jeudi 23 juin 2023 à son cabinet avec le directeur général de China Precision Investment, Dr Donghu Liu. Cette rencontre a permis à l’entreprise chinoise de décliner ses ambitions dans le secteur minier gabonais. Celles-ci passent notamment par un «investissement intégra» dans l’industrie, la transformation locale de sa production.

Le groupe entend aussi mettre sa technologie au service du Gabon, singulièrement dans le domaine de la prospection minière, où le pays traîne encore des insuffisances. «Le Gabon  est un pays avec beaucoup de potentialités minières. C’est la raison pour laquelle nous sommes venus ici, et que nous souhaitons participer au développement de son économie», a déclaré Dr Donghu Liu à sa sortie d’audience.

Une vue de la rencontre et la photo de famille à la fin de la rencontre. © Min. des Mines

Des arguments qui ont conforté le membre du gouvernement dans sa volonté de faire de China Precision Investment un partenaire dans les jours à venir. «Au Gabon, nous sommes en étroite collaboration avec la philosophie de notre chef de l’État, Ali Bongo Ondimba, qui pense que nous pouvons faire des coopérations internationales de ce genre», a indiqué Chen Sylvestre Mezui M’Obiang avant d’ajouter, à l’endroit du groupe chinois : «votre présentation nous intéresse particulièrement, parce qu’un pays qui se veut minier doit s’intéresser aussi bien à l’amont qu’à l’aval de son industrie minière, comme vous entendez le faire à travers un investissement intégral dans le secteur».

Selon le ministre des Mines, le Gabon est également engagé dans le recensement de ses capacités minières. C’est dans ce cadre qu’une prospection géologique du sous-sol est la bienvenue. «Le maitre-mot de notre mandat, étant de nous assurer qu’il y a un renforcement dans la connaissance géologique que nous avons du Gabon (…) S’agissant de la transformation locale que vous entendez faire de votre production, notre pays a adhéré récemment au Plan minier africain, qui nous impose de procéder désormais ainsi, pour un développement durable de nos pays respectifs, et partant, du continent», a-t-il souligné.

Aussi, apprend-on, le membre du gouvernement a invité le patron du groupe d’investissement chinois à s’imprégner des nombreuses opportunités qu’offre le Code minier gabonais. Une sécurisation qui, ajoutée à la stabilité politique du pays, fait du Gabon une terre d’investissement propice. Noter que la société China Precision Investment, c’est 30 ans d’expérience dans le domaine minier.