Gabon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Gabon : l’Église catholique décrète deux jours de prière et de pénitence pour le pays

L’Église catholique du Gabon invite tous les fidèles chrétiens, personnes de bonne volonté et tous ceux qui craignent le Seigneur, à des journées de prière et de pénitence pour le Gabon les 7 et 8 juillet 2023. Ces moments se vivront à travers deux thèmes : «Repentez-vous, car le Royaume des cieux est proche» et «Église du Gabon lève-toi ! Sers ton Dieu avec crainte et tremblement».

L’Eglise catholique organise des journées de prière et de pénitence pour le Gabon. © D.R.

Ce sont les armes spéciales des chrétiens pour obtenir la clémence de Dieu dans des périodes troubles. Convaincue de l’efficacité de cette démarche, l’Église catholique du Gabon appelle tous les fidèles chrétiens, personnes de bonne volonté et tous ceux qui craignent le Seigneur, à faire du vendredi 7 juillet et samedi 8 du même mois, des «journées de prière et de pénitence pour le Gabon».

Dans un contexte mouvant de notre pays, et notamment à l’orée de l’élection générale, les catholiques implorent la miséricorde de Dieu le Père Tout-puissant pour tous les laissés-pour-compte, pour toutes les victimes des tragédies enregistrées durant cette année, pour que cessent les enlèvements, les crimes de sang, les injustices, ainsi que pour le bon déroulement des élections dans un climat apaisé, dans un climat de vérité, de justice et de transparence.

«Rappelant la mission de tout prophète, Ezéchiel déclare que : le prophète avertit le peuple (Ezéchiel 33,6) ; et fort des enseignements du Concile Vatican II, l’Eglise nous rappelle que la communauté des chrétiens se reconnaît donc réellement et intimement solidaire du genre humain et de son histoire (GS, n°1). Ainsi donc, dans le contexte social qui prévaut, et conscients des enjeux des temps pour notre pays le Gabon, nous décrétons le vendredi 7 juillet 2023 et le samedi 8 juillet 2023 : Journées de prière et de pénitence pour notre pays, le Gabon», explique l’archevêque métropolitain de Libreville, Jean Patrick Iba-Ba.

Le jour de vendredi n’a pas été choisi au hasard. Le vendredi est traditionnellement un jour de pratiques pénitentielles dans l’Église catholique, en mémoire de la Passion et de la mort de Notre Seigneur Jésus-Christ le Vendredi Saint. En effet, le Droit canonique dit que tous les vendredis de l’année sont des jours de pénitence dans l’Église universelle (cf. CDC, can. 1250).

Au cours de ces journées, l’Église catholique du Gabon propose de vivre ces moments en s’appuyant sur les thèmes : «Repentez-vous, car le Royaume des cieux est proche» et «Église du Gabon lève-toi ! sers ton Dieu avec crainte et tremblement». Mais également à travers la pénitence, les prières du Rosaire, du Chapelet à la Divine Miséricorde, la louange, la messe et la prière d’intercession pour la Nation.