Gabon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Gabon : Le Copil citoyen décide d’élargir ses missions

poste par Alix-Ida Mussavu / 12 avril, 2022

mdas

Le Copil citoyen a annoncé ce 12 avril qu’il élargissait ses missions pour embrasser désormais l’ensemble du champ de des politiques et de la gouvernance publiques. Dénonçant un refus de transparence du gouvernement et de l’Assemblée nationale quant à la gestion des fonds Covid dans le pays, il a annoncé qu’il a réalisé son propre audit et le dépôt d’une plainte contre X.

Au Gabon, le Copil citoyen compte désormais s’intéresser à tout. © D.R.

A travers un communiqué ce 12 avril, le Copil citoyen s’est félicité d’avoir triomphé des «différentes manœuvres anticonstitutionnelles et liberticides orchestrées par des gouvernants prétextant la riposte contre la Covid-19». Si le mouvement parle d’une victoire rendue tout aussi possible par les populations qui ont cru en ce combat, il estime que ce combat aura été aussi l’occasion de démontrer que le gouvernement gabonais en plus d’avoir des difficultés à rédiger des actes réglementaires conformes aux normes administratives, les émettent en violation de la Constitution. Il en veut pour preuve, les deux décisions de rejet des arrêtés 0559 et 0685 rendues par la Cour constitutionnelle.

Dans son communiqué, le Copil citoyen dénonce le coupable refus de transparence du Gouvernement et des députés quant à «la gestion scabreuse et confidentielle de centaines de milliards de francs CFA mobilisés pour lutter contre la Covid-19 autant que, par la dissimulation du rapport d’enquête parlementaire pourtant destiné à éclairer l’opinion sur cette gestion sur laquelle continue de peser de lourdes présomptions de malversations diverses». Face à cela, le Copil citoyen qui se positionne comme un Observatoire citoyen de la gouvernance publique a annoncé qu’il a décidé «d’élargir ses missions, dépassant ainsi les questions liées à la gestion de la pandémie de Covid-19, pour embrasser désormais l’ensemble du champ de des politiques et de la gouvernance publiques».

Une plainte contre X

Dans sa démarche, l’observatoire a également indiqué qu’il a décidé «de réaliser un audit communautaire sur la gestion des fonds Covid-19. Cet audit qui s’est déroulé du 15 février au 22 mars 2022, a été présenté le 25 mars 2022 à la Chambre de Commerce de Libreville». Dès ce 12 avril, a-t-il informé, il lancera une série d’actions tant judiciaires que stratégiques visant à faire toute la lumière sur la gestion incriminée des fonds Covid-19. A cet effet, il invite le gouvernement et les institutions compétentes à coopérer pleinement. «Dans ce sens, une plainte contre X sera déposée incessamment et dans cette optique, le Copil citoyen convie par conséquent tout citoyen désireux de s’associer à cette suite judiciaire, de passer signer ladite plainte contre X à sa permanence sise au siège de Brainforest à Libreville ou à défaut, de signer la pétition en ligne dont le lien sera diffusé sous peu», indique le communiqué.

Le Copil citoyen inscrit dans son nouveau champ de compétence, la gouvernance sociale, sanitaire et éducative ; la gouvernance climatique et environnementale ; la gouvernance culturelle et sportive ; la gouvernance politique et institutionnelle ; la gouvernance électorale ; la gouvernance économique et financière ainsi que la gouvernance judiciaire. En clair, le Copil citoyen compte désormais s’intéresser à tout.

GR