Gabon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Grève à la CNAMGS : Bilie By Nze a arraché un « cessez-le-feu »

La fièvre qui est montée d’un cran entre la Direction générale de la CNAMGS et le personnel a considérablement baissée. Les deux camps scrutent désormais l’action du gouvernement après la prise en main du dossier par le Premier ministre, Alain Claude Bilie By Nze, qui a souhaité une sortie rapide de la crise née d’un mouvement de grève déclenché par le Syndicat national des agents de la CNAMGS (SYNA CNAMGS) jugé illégal par la Direction générale.

« Ayant écouté le point fait par le Ministre en charge des Affaires sociales et les principaux responsables de la CNAMGS, j’ai demandé que le dossier soit désormais transmis au Gouvernement par le biais des Ministres de la Santé et sa collègue en charge du Travail et de l’Emploi pour une solution concertée avec les syndicats, tout en rappelant que la CNAMGS est un outil au cœur de la politique sociale du Président de la République, Chef de l’État, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA qui mérite une réelle sérénité », a écrit le Premier ministre sur sa page Facebook après l’audience qu’il a accordé mercredi à son cabinet aux représentants de l’administration, au PCA et aux représentants du Syndicat.

La rencontre a eu lieu en présence du Ministre de la Santé et des Affaires sociales Guy Patrick Obiang Ndong et sa collègue de l’Emploi et du Travail Madeleine Berre.

La grève n’a pas cependant empêché les assurés de la CNAMGS d’être pris en charge dans les hôpitaux. Le syndicat avait accepté de mettre en place un service minimum.

Dans son cahier des charges déposé sur la table des négociations, le syndicat réclame notamment le reclassement des agents (400 personnes sont concernées), des formations, des crédits automobiles, la prise en charge médicale des agents et leurs ayant droit et l’attribution des parcelles de terre pour leur permettre d’accéder à la propriété.

Mise en place en 2007, la CNAMGS a pour missions de garantir la couverture maladie à l’ensemble de la population gabonaise et d’assurer le service des prestations familiales aux Gabonais Économiquement Faibles (GEF). Elle assure actuellement 1 750 000 personnes.

Severin Anguilé, le DG de la caisse a toujours rappelé à ses collaborateurs la nécessité de maintenir les comptes de la caisse en équilibre, surtout dans le difficile contexte économique et financier actuel.

Carl Nsitou