Gabon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

La CNAMGS solde la facture de 1 000 pauvres admis au CHU Jeanne Ebori

Excellente nouvelle pour les Gabonais économiquement faibles (GEF) admis au CHU Mère et Enfant Jeanne Ebori. La Caisse Nationale d’Assurance Maladie et de Garantie Sociale (CNAMGS) a payé le 2 juin dernier une facture d’environ 220 millions de francs CFA pour solder la facture des Gabonais économiquement faibles (GEF) admis dans ce CHU qui fonctionne comme une structure privée.

L’action profite à 1 000 personnes qui ne pouvaient pas payer le ticket modérateur exigé après des soins dans ce CHU.

L’on se souvient que le CHU Jeanne Ebori est accusé à tord ou à raison de prendre en otage les patients y compris des cadavres dont les parents ne parviennent pas à payer les frais d’hospitalisation.

« C’est dans le cadre de la signature d’une convention entre les deux entités, que la CNAMGS a réglé les dettes de plus de 1000 personnes immatriculées au Fonds 3, dédié aux Gabonais Economiquement Faibles, en abrégé GEF« , indique un communiqué de la CNAMGS.

La CNAMGS est la volonté de l’Etat de garantir la couverture maladie à l’ensemble de la population gabonaise, de contribuer à l’amélioration de l’offre et de l’accès aux soins de santé, et de lutter contre l’exclusion sociale.

Marie Dorothée