Gabon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

« Les Rendez-vous de l’enrôleur », nouvelle stratégie de Jean-Fidèle Otandault

 « Les rendez-vous de l’enrôleur avec Jean-Fidèle Otandault », c’est le concept mis en place à Port-Gentil par le Membre du bureau politique du Parti démocratique gabonais (PDG) du 2e arrondissement de la capitale économique pour inciter tous les gabonais en âge de voter de s’inscrire sur la liste électorale.

A travers cette initiative, Jean Fidèle Otandault a décidé d’aller vers les populations en petits comités dans sa circonscription électorale pour discuter, échanger avec toutes les personnes non encore inscrites sur la liste électorale. L’objectif est de les sensibiliser sur les démarches nécessaires liées à l’enrôlement.

Les premières zones ciblées sont les quartiers Canal Évasion et Massuku dans le 2e arrondissement. 

« Il me paraît important d’informer les populations, que c’est un droit de voter (…) Il était surtout question de sensibiliser les citoyens, sur l’enjeu de l’enrôlement. Et pour que leur voix compte, ils doivent s’inscrire sur les listes électorales », a déclaré le député du 2ème siège de la commune de Port-Gentil lors d’une causerie politique à l’occasion du lancement de l’initiative le 13 mai dernier.

Jean Fidèle Otandault affectueusement appelé JFO ne se pas limite à sa circonscription électorale. Il sillonne les quatre arrondissements de Port-Gentil dans l’optique de porter un message fort. Celui de la réélection du Distingué Camarade Président, Ali Bongo Ondimba dans la province de l’Ogooué-Maritime.

Pour réaliser cet important défi, Jean-Fidèle invite les porgentillais, à s’inscrire massivement sur les listes électorales afin de participer aux destinés du pays en tant que citoyens.

L’ex ministre du Budget a mis à disposition une enveloppe de 20 millions de FCFA pour aider tous les militants PDG de la province de l’Ogooué maritime à surmonter les éventuels écueils qui peuvent les empêcher à se faire enrôler (achat de timbre pour légaliser un document ou toute autre tracasserie administrative).

« Je suis content de lui ! Je n’ai jamais voté. Cette année je vais accompagner le député. Une maman ne peut pas rester sans voter son fils. Avec les jeunes, femmes et hommes nous irions voter pour lui faire gagner et faire gagner le Président Ali Bongo Ondimba », a affirmé la présidente de l’association « Ekang », Marinette Essong.

Jean Fidèle Otandault / Gabonactu.com
Jean Fidèle Otandault et le doyen politique de l’Ogooué Maritime Michel Essonghe © Gabonactu.com

Jean-Fidèle Otandault dit compter sur tout monde : les femmes, les hommes et les jeunes qui représentent une masse importante de la population. C’est main dans la main que les populations de Massuku et Canal Évasion sensibilisées sur les enjeux électoraux futurs, ont pris l’engagement de poursuivre ce combat avec leur député.

« Nous les jeunes de Massuku nous nous portons garants de soutenir Jean-Fidèle Otandault, jusqu’à la fin de ces élections générales. Nous croyons que quand il va gagner, il arrangera premièrement les routes de Port-Gentil, construira le pays et fera avancer la jeunesse », a espéré le représentant des jeunes du mouvement Ekang Christian Issama.

Démarrées le 9 mai, les opérations d’enrôlement prennent fin le 7 juin. Elles préparent les élections générales de 2023 (Présidentielle, législatives et locales).

Vincent Ranozinault