Gabon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Présidentielle 2023 : La vision pour Bitam de Mike Jocktane

Candidat déclaré à la présidentielle 2023, Mike Jocktane s’est rendu le week-end écoulé à Bitam dans la province du Woleu-Ntem où il a animé un meeting. L’évêque qui veut succéder à Ali Bongo, compte sur le soutien des habitants de cette ville du Grand-nord pour y arriver. Il leur promet la vie en mieux.

Mike Jocktane face aux habitants de Bitam. © D.R.

Au Gabon où le Centre gabonais des élections (CGE) n’a toujours pas dévoilé le calendrier électoral, encore moins la liste officielle des candidats retenus, au milieu des candidatures timides qui fusent de part et d’autres, les candidats déclarés à la présidentielle poursuivent leur conquête du terrain espérant obtenir la confiance des populations qu’ils rencontrent. Le 10 juin à Bitam, Mike Jocktane, l’un des premiers chrétiens à déclarer sa candidature, a dans cette optique, dit compter sur le «soutien» et la «confiance» des bitamois pour «mener notre Nation vers un avenir meilleur». Président du parti Le Gabon nouveau, l’évêque qui veut succéder à Ali Bongo a, dans sa démarche, promis à Bitam l’amélioration des conditions de vie.

Investir dans les infrastructures locales

Instantané du meeting de l’évêque Jocktane à Bitam, le 10 juin 2023. © D.R.

«Il est crucial de reconnaître les défis auxquels nous sommes confrontés. Les infrastructures à Bitam, notamment l’aéroport, réquisitionné pour servir de repère au parti au pouvoir, nécessitent une rénovation urgente», a-t-il déclaré. L’homme qui juge inconcevable qu’une ville comme Bitam n’ait pas d’aéroport moderne depuis 20 ans, considère qu’il est primordial d’investir dans les infrastructures de cette localité, afin de faciliter les échanges commerciaux, le tourisme et le développement économique de la région. Bitam, a soutenu Mike Jocktane, est une ville portant en elle un fort potentiel économique en plus de sa diversité culturelle. «Je m’engage à préserver cette diversité et à garantir la liberté de religion pour tous les citoyens gabonais. Car, c’est dans notre unité que réside notre force», a déclaré celui qui prend déjà la posture de président de la République.

Lui chef de l’État, Bitam devra capitaliser sur ses atouts existants. Entre autres, la culture de l’hévéa qui constitue la principale activité industrielle de la ville quoiqu’au profit de la société Siat-Gabon. Rappelant que les plantations d’hévéa s’étendent sur des milliers d’hectares, il a appelé à soutenir les agriculteurs locaux qui possèdent des hectares supplémentaires, à encourager les initiatives qui participent du développement économique du Gabon à l’instar de la production du caoutchouc et à explorer d’autres opportunités pour diversifier l’économie gabonaise et créer des emplois durables. A Bitam, il a promis que lui président, la santé et l’éducation seront des priorités.

Construire un Gabon de rêve

En plus de la pharmacie existante à Bitam, il entend continuer à investir dans des infrastructures de santé modernes et accessibles à tous. Il prévoit la mobilisation des ressources adéquates pour le lycée scientifique de Bitam, ainsi que le recrutement d’enseignants qualifiés pour fournir un environnement d’apprentissage sûr et adéquat. Mais aussi, offrir des opportunités éducatives équitables pour tous. «Le chômage des jeunes est un défi majeur dans notre société», a déclaré Mike Jocktane qui encourage la création d’entreprises et l’entrepreneuriat local. Il promeut l’innovation et l’établissement des partenariats avec le secteur privé pour stimuler l’emploi des jeunes, l’investissement dans la formation professionnelle et des programmes de reconversion pour répondre aux besoins changeants du marché du travail.

S’il a appelé à combattre la pauvreté, il a tout aussi appelé à investir dans l’accès à l’eau potable et à l’électricité pour tous les Gabonais. «Je soutiendrai le projet d’interconnexion des réseaux électriques entre le Gabon et la Guinée équatoriale, qui renforcera notre offre d’électricité dans le nord du pays, notamment à Bitam», a-t-il déclaré. Se disant conscient des défis qui l’attendent Mike Jocktane est également convaincu d’avoir les ressources et la détermination nécessaires pour les surmonter. «Ensemble, nous pouvons construire un Gabon prospère, où chaque citoyen a l’opportunité de réaliser ses rêves», a-t-il déclaré. «Ensemble, nous pouvons faire la différence, servons le Gabon», a-t-il conclu à Bitam.