Gabon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

« Quelqu’un durant 14 ans n’a rien fait, c’est pas maintenant qu’il fera quelque chose » (Alexandre Barro Chambrier) 

Le leader du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM, opposition), Alexandre Barro Chambrier, a été accueilli le dimanche 28 mai 2023, par les populations de Port-Gentil dans le cadre d’une causerie politique organisée aux pavés Pentecôte dans le 2e arrondissement. Cette causerie visait à inviter les riverains à se faire enrôler massivement sur les listes électorales afin d’atteindre l’objectif d’alternance aux prochaines échéances électorales. 

« Peuple Port-Gentillais lève-tôt et marche, je vous demande de prendre les choses au sérieux, et d’aller vous faire inscrire sur les listes électorales parce-que l’heure de la vérité va venir. Nos adversaires d’en face méritent d’aller se reposer. Quelqu’un durant quatorze ans n’a rien fait, c’est pas maintenant qu’il fera quelque chose », a déclaré M. Barro Chambrier.

Les problèmes que rencontrent au quotidien les populations de la ville du sable tels que ; les inondations, le chômage accéléré, la précarité, l’insécurité, la dégradation des routes, le manque de structure sanitaires et bien d’autres, ont été débattus tout au long de cette rencontre d’échanges et de sensibilisation.

« Port-Gentil cette belle ville est abandonnée, par ceux qui auraient dû prendre le plus grand soin ; il est temps de réagir parce-que ce qui se passe ici est inacceptable, compte tenu de la contribution de l’Ogooué-Maritime à l’économie du pays. On ne peut pas accepter le chômage qui frappe toute la zone de l’OPRAG, ceux-là doivent se reposer maintenant », a-t-il fustigé.

Face à cette situation qui plombe dans le désarroi la ville pétrolière autrefois référence en matière d’emplois dans le pays, le chef de file du RPM compte sur son expérience pour booster les activités dans le pays.

« Nous allons mettre un accent particulier sur la formation et l’éducation des enfants, en mettant en place des programmes éducatifs leur permettant de trouver du travail rapidement, nous allons relever le niveau d’investissement public », a-t-il égrainé sans pourtant annoncé sans candidature.

Vincent Ranozinault