Gabon
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Une policière décède lors d’un accouchement à l’hôpital militaire du PK9

Le brigadier-chef, Ornella Manfoumbi plus connue par son petit nom de Nanou est décédée jeudi soir à l’hôpital d’instruction des armées du PK 9 à Libreville après une césarienne qui a mal tournée. Le bébé, une fille n’a pas également survécu.

Mère de 4 enfants, la policière était membre des forces de police depuis 2010. Elle était très appréciée de ses collègues et son entourage.

Selon des sources proches de la famille, la policière était en travail (contractions) depuis 2 ou 3 jours. Mardi, elle s’était rendue au centre médical de la FOPI pour sa dernière visite prénatale. Elle s’était soigneusement préparée à l’accouchement : trousseau, jolies tresses, pédicure-manicure…

Les circonstances de son décès ne sont pas encore connues. Certains proches évoquent une hémorragie. La césarienne tentée par l’équipe médicale n’a pas permis de sauver la maman et son bébé.

L’annonce de son décès a bouleversé la communauté locale et a été accueillie avec une vague de tristesse et de sympathie. Sa famille est inconsolable. La perte d’un enfant lors d’un accouchement au 21ème siècle les accable.

Plusieurs collègues de la policière ont affiché la photo de la disparue sur leur profil WhatsApp en son hommage. Ils rendent hommage à sa loyauté, à son dévouement envers la police et sa communauté.

La veillée mortuaire a lieu au PK10 au domicile de la maman de la disparue.

Marie Dorothée