Guinea
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Dr Dansa Kourouma au Mali: « la CEDEAO se doit d’honorer son engagement »

Le lundi 3 octobre, à l’occasion de l’ouverture de la session ordinaire du Conseil National de la Transition (CNT) du Mali à Bamako, le Président du CNT de Guinée s’est exprimé sur les divergences de points de vue et de positions qui opposent la Guinée à la CEDEAO. Selon Dr Dansa Kourouma pour qu’un peuple soit uni dans sa diversité, il serait nécessaire de veiller à la matérialisation de la volonté commune des populations de la sous-région. 

 » La présente cérémonie se tient dans un contexte bien particulier, marqué par une divergence de points de vue entre les exigences de réalisation d’une transition démocratique, inclusive et la position de la CEDEAO, je veux dire, les dirigeants actuels de la CEDEAO, d’imposer vaille que vaille, un délai dicté et un plafonnement du calendrier de sortie de Transition.

La Guinée et le Mali sont membres fondateurs de la CEDEAO. Cette institution qui au fil des ans a été stérilisée par des positions et postures ultra paternalistes de certains de ses dirigeants, qui par atrophie identitaire ont mis à l’écart les valeurs fondatrices sur la base desquelles les pères de l’indépendance ont bâti fièrement brique après brique ces institutions.

La CEDEAO se doit d’honorer son engagement, visiblement marqué dans sa vision 2020, donc le passage de la CEDEAO des États, à la CEDEAO des peuples », a-t-il déclaré.

Maciré Camara