Guinea
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Drame à Souguéta : "C’est Dieu qui a voulu…j’ai été surpris", raconte le chauffeur du minibus à la barre

KINDIA- C’une tragédie routière qui avait ému tout le pays. Le 06 novembre dernier, un accident de la route avait fait vingt-trois (23) morts dont une dizaine d’étudiants sur la nationale Kindia-Mamou, précisément dans la sous-préfecture de Souguéta.

Ce lundi 28 novembre 2022, le chauffeur du minibus accidenté a comparu devant le tribunal de première instance de Kindia. Accusé d’homicide involontaire et atteinte involontaires à l'intégrité de la personne, Moussa CAMARA, a plaidé coupable, reconnaissant les faits qui lui sont reprochés.  

A la barre, ce père de trois enfants, originaire de N’Zérékoré a expliqué que c’est la première fois dans sa vie, il se retrouve devant un tribunal. Il a été entendu ce lundi sur les circonstances de cette tragédie routière.  A la barre, une pluie de questions lui a été posée par le ministère public.

« Aviez-vous respecté le nombre de passagers ? êtes-vous un chauffeur professionnel ? Aviez-vous observé la distance de sécurité ? Pourquoi aviez-vous voulu dévier le camion dans un pont ? N’étiez-vous pas dans l'excès de vitesse ? ». Face à ces nombreuses questions du Procureur, l'accusé a eu du mal à répondre.

Il a eu à répéter, dépité, ces bouts de phrases :" C'est Dieu qui a voulu » ou encore « j'ai été surpris... ».  Le chauffeur explique qu’il roule sur la nationale Conakry-N’zérékoré depuis 1993. 

Présents à l'audience, certains parents des victimes de ce drame ont demandé à ce que le droit soit dit dans ce procès pour mettre fin à cette recrudescence des cas d'accident que connaît le pays.

Avant le renvoi de l’audience au 12 décembre, le procureur a sollicité la comparution du chauffeur du camion, Mamadou Yéro Diallo, qui est entré en collision avec le minibus.

Affaire à suivre...

Depuis Kindia, Chérif Keita

Pour Africaguinee.com