Guinea
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Durant la première moitié de 2023, le commerce extérieur chinois a établi un nouveau record par rapport aux mêmes périodes dans l’histoire

Du Haitao, journaliste au Quotidien du Peuple

Le volume du commerce de marchandises chinois a atteint un niveau record de 20 100 milliards de yuans (2 800 milliards de dollars) au cours de la première moitié de cette année, en hausse de 2,1% sur un an, selon l’Administration générale des douanes. Les exportations s’établissent à 11 460 milliards de yuans, en hausse de 3,7% sur un an. C’est la première fois que les importations et les exportations de marchandises dépassent 20 000 milliards de yuans durant la première moitié de l’année.

Face à une conjoncture extérieure complexe et grave durant la première moitié de l’année, la Chine a réalisé des progrès tout en maintenant la stabilité et en poursuivant un développement de haute qualité. La reprise économique affiche de belles perspectives, et les exportations et les importations augmentent régulièrement conformément aux attentes. Le pays a établi un nouveau record quant au volume de ses exportations et importations et a encore optimisé la structure de son commerce extérieur, qui montre une grande résilience, a dit Lv Daliang, porte-parole et directeur du département des statistiques et de l’analyse de l’Administration générale des douanes.

« Au cours de la première moitié de l’année, la reprise économique reste morose dans le monde. Un resserrement des politiques des principales économies avancées a produit un impact sur l’extérieur. Des éléments d’instabilité, d’incertitude et difficiles à anticiper se multiplient sur le marché mondial. Cela dit, le commerce extérieur chinois a résisté à la pression en maintenant son volume total et en optimisant sa qualité, conformément aux attentes », a poursuivi Lv Daliang.

Durant la première moitié de l’année, le pays compte 540 000 entreprises ayant effectué réellement les importations et les exportations, en hausse de 6,9% sur un an. En outre, les acteurs de commerce extérieur sont plus actifs. En ce qui concerne le mode de commerce, le commerce général avec une chaîne industrielle plus longue et plus de valeur ajoutée, qui représente 65,5% du montant total des importations et des exportations, soit 1,2 point de pourcentage de plus qu’auparavant, réalise une croissance plus rapide que le commerce en général. Le commerce renforce progressivement sa capacité d’auto-développement.

Le commerce extérieur étant confronté à la pression, la Chine s’efforce de conquérir des marchés émergents en créant des plateformes d’ouverture de haut niveau, en développant des industries compétitives et en réunissant de nouvelles forces motrices en faveur du commerce extérieur. Les importations et les exportations réalisées dans les zones de libre-échange et au port de libre-échange de Hainan ont augmenté de 8,6% et de 26,4%, mettant en avant le rôle des plateformes d’ouverture. Les exportations des « nouveaux trois » produits, qui sont les véhicules électriques, les batteries au lithium et les batteries solaires, ont augmenté de 61,6%, tirant de 1,8 point de pourcentage les exportations en général, ce qui montre que les industries vertes sont en plein essor.

Depuis le début d’année, l’Administration générale des douanes continue à mettre en œuvre les mesures annoncées l’année dernière pour stabiliser le commerce extérieur. Elle a publié 16 mesures douanières pour optimiser l’environnement des affaires le mois dernier, de manière à faciliter le commerce extérieur.

Selon une estimation préliminaire de la douane, durant la première moitié de l’année, le e-commerce transfrontalier continue à montrer ses atouts et son potentiel « en achetant et en vendant » les produits dans le monde entier. Les importations et les exportations ont atteint 1 100 milliards de yuans, en hausse de 16% sur un an, maintenant ainsi une bonne dynamique de développement.

Le pays ne cesse d’élargir son « cercle d’amis » pour le commerce extérieur et de diversifier son marché. De janvier à juin de cette année, les importations et les exportations chinoises avec l’ANASE, l’Amérique latine, l’Afrique et les cinq pays de l’Asie centrale ont augmentée de 5,4%, 7%, 10,5% et 35,6% respectivement sur un an, soit un rythme de croissance plus rapide que le commerce extérieur en général durant la même période.

De janvier à juin, les exportations et les importations chinoises avec les pays riverains de la Ceinture et la Route ont atteint 6 890 milliards de yuans, en progression de 9,8% en glissement annuel. Les exportations chinoises de produits intermédiaires vers les pays situés le long de la Ceinture et la Route, tels que les pièces détachées automobiles, les batteries au lithium et les pièces détachées pour les équipements de traitement automatique des données, ont augmenté respectivement de 39,3%, 34,3% et 28,9%. La Chine a ainsi intensifié sa coopération industrielle. Au cours de la même période, les importations de produits énergétiques et de produits agricoles en provenance des pays situés le long de la Ceinture et la Route ont également augmenté de 5,7% et 17,9% respectivement.

Les transports interconnectés apportent aussi des bénéfices. Durant la première moitié de l’année, les exportations et les importations réalisées par le train et par l’autoroute avec les pays riverains de la Ceinture et la Route ont respectivement augmenté de 23,8% et de 63,6%, maintenant respectivement une croissance à deux chiffres pendant 12 mois consécutifs et une hausse de plus de 30% pendant cinq mois.

De janvier à juin de cette année, les importations et les exportations de la Chine vers l’ASEAN ont atteint 3 080 milliards de yuans, soit une augmentation de 5,4% en glissement annuel et représentant 15,3% du montant total des importations et des exportations chinoises au cours de la même période. Les importations chinoises de produits agricoles en provenance de l’ASEAN s’élèvent à 125,08 milliards de yuans, en progression de 7,5% et 6,4 points de pourcentage de plus que le taux de croissance global des importations chinoises en provenance de l’ASEAN. Les importations de certains produits agricoles attirent particulièrement l’attention, notamment les importations de fruits et d’huile de palme, à 40,54 milliards de yuans et 10,91 milliards de yuans respectivement, soit une augmentation de 24,1% et de 120,5%.

La coopération régionale est plus étroite. De janvier à juin de 2023, les importations et les exportations chinoises vers les 14 autres membres du Partenariat économique régional global (RCEP) ont totalisé 6 100 milliards de yuans, soit une augmentation de 1,5% en glissement annuel, contribuant pour plus de 20% à la croissance du commerce extérieur chinois. Le marché du RCEP libèrera progressivement son potentiel, et promouvra fortement la libre circulation des facteurs de production dans la région, ainsi que la formation progressive d’un marché régional intégré prospère, ouvrant de nouvelles perspectives pour la coopération industrielle internationale et les échanges économiques et commerciaux. Au cours de la première moitié de l’année, la Chine a exporté des produits intermédiaires d’une valeur de 1 720 milliards de yuans vers d’autres membres du RCEP, ce qui représente plus de la moitié des exportations chinoises vers d’autres membres du RCEP, à 54,4%.