Guinea
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Interdiction des manifestations : La défense du FNDC passe à la vitesse supérieure...

CONAKRY-Alors que des manifestations pacifiques sont annoncées en Guinée malgré leur interdiction par la junte, la défense du FNDC (front national pour la défense de la Constitution), a annoncé ce lundi 30 mai 2022, la mise en place d’un dispositif de monitoring des écrits et discours des dirigeants guinéen. Tous les propos seront "traqués", analysés, consignés. Ils pourraient être brandis comme preuve en cas de répressions des manifestations.

Maitre William Bourdon et Vicent Brengarth, se sont entretenus à cet effet À Paris avec deux hauts dirigeants du FNDC, fer de lance de lutte contre le troisième mandat en Guinée. Sékou Koundouno et Foniké Mengué séjournent en Europe depuis quelques jours, pour redynamiser les antennes du mouvement en vue des prochaines luttes « citoyennes » qu’ils comptent reprendre.

« En accord avec nos clients annoncent la mise en place d’un dispositif de monitoring des écrits, discours et tout autre acte susceptible d'entraîner la répression des futures manifestations pacifiques citoyennes et de menacer l’exercice des libertés individuelles et collectives sur tout le territoire national en rapport avec les juridictions nationales, supranationales et organismes de défense des droits de l’Homme », ont annoncé les avocats internationaux du FNDC.

A suivre…

Africaguinee.com