Guinea
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Kalémodou Yansané, VP/UFDG : « nous lançons un avertissement à tous les préfets et sous-préfets, on n’accepte pas la provocation »

Print Friendly, PDF & Email

L’attitude du préfet de Gaoual ne passe toujours pas à l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG). Lors de l’Assemblée générale du parti tenue ce samedi 11 juin, Kalémodou Yansané a fustigé le comportement de Augustin Fancinadouno qui aurait interrompu cette semaine une réunion de l’UFDG à son siège de Gaoual.

Kalémodou Yansané, vice-président du parti a lancé un avertissement aux préfets et sous-préfets avant d’admettre que l’UFDG n’acceptera pas la provocation.

« le préfet de Gaoual doit savoir que le siège d’un parti politique est sacré, c’est un domicile privé. Le président Mamadi Doumbouya nous avait dit, on l’a applaudi pour ça. De ne pas répéter les erreurs du passé. On a interdit l’accès à Kankan au président Cellou Dalein Diallo. C’était dans le passé. On veut interdire à tenir une réunion dans un siège d’un parti officiellement installé à Gaoual. C’est une erreur du passé », a rappelé Kalémodou Yansané avant de lancer un avertissement aux préfets et sous-préfets : « nous lançons un avertissement à tous les préfets et sous-préfets, on n’accepte pas la provocation. Celui qui provoque l’UFDG, verra l’UFDG sur son chemin quelque soit son niveau de responsabilité. On fait tout pour respecter la loi. On fait tout pour respecter le prochain (…). Cette fois-ci, nous laissons passer. La prochaine fois, on se laissera pas faire », a martelé Kalémodou Yansané.

Sadjo Bah