Guinea
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

La Guinée suspend sa participation à l’OMVS

Le gouvernement guinéen a annoncé sa décision de suspendre sa participation à l’Organisation pour la Mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS). Cette annonce a été faite à travers un communiqué signé par le ministre secrétaire général de la présidence, porte-parole de la présidence de la République, le général de brigade Amara Camara.

« Le Gouvernement de la République de Guinée décide, à compter de ce jour, 18 juillet 2023, de suspendre sa participation à l’OMVS.« , précise le communiqué émanant de la présidence de la République de Guinée.

Le communiqué souligne que cette décision a été prise à l’issue de la XIXème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de l’OMVS, qui s’est tenue en ligne ce mardi 18 juillet 2023.

« Les autorités de transition notent, avec regret, que les préoccupations et les intérêts stratégiques de la participation de la République de Guinée à l’OMVS ne sont pas toujours pris en compte par cette organisation depuis sa création« , rappelle le communiqué.

Parmi les préoccupations et intérêts stratégiques non pris en compte par l’OMVS, la présidence de la République mentionne notamment le retard considérable dans le financement du barrage hydroélectrique de Koukoutamba, situé dans la préfecture de Tougué (région de Labé), ainsi que la sous-représentativité de la Guinée au sein des instances de décision de l’OMVS.

L’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) est une organisation intergouvernementale de développement créée le 11 mars 1972 à Nouakchott par le Mali, la Mauritanie et le Sénégal, dans le but de gérer le bassin versant du fleuve Sénégal, qui s’étend sur une surface de 289 000 km². Son siège est basé à Dakar.

Le fleuve Sénégal parcourt une distance de 1 790 km d’est en ouest. Il prend sa source de la rencontre du Bafing, le fleuve « noir » provenant du Fouta-Djalon à 800 mètres d’altitude, et du Bakoye, le fleuve « blanc », qui trouve sa source sur le plateau mandingue. Son principal affluent est le Falémé, qui draine toute la partie est du Sénégal.

Mohamed Sylla