logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Guinea

Lamarana Souaré, l’histoire du garçon de 4 ans qui meurt sans « connaître » ses parents…

LABE- L’histoire de ce jeune garçon est très pathétique. Lamarana Souaré était pourtant promu à un avenir meilleur. Mais le destin a été cruel pour ce petit garçon de 4 ans.

Perdre la vie sans voir aucun de ses parents biologiques est une chose qu’on ne saurait souhaiter à son pire ennemi. 

C’est pourtant l’histoire de Lamarana Souaré qui n’a pas connu ses parents biologiques. Né à Conakry à l’insu de son père, Lamarana devait rejoindre ses parents qui vivent en Espagne le 24 décembre prochain. Sa mère, avait rejoint son mari quelques jours seulement après sa naissance. Le petit garçon vivait avec une de ses tantes du nom de Aissatou Barry. 

Les démarches ont été longues, mais la famille réussira finalement à obtenir le précieux sésame : le visa pour l’Espagne. Tout semblait se dérouler comme prévu jusqu’au jour du samedi 30 novembre 2019. Le jeune garçon a été fauché par un camion et l’accident lui sera fatal.

visa_lamarana.png 

« Je suis abattue. C’est l’enfant à ma grande sœur, il avait déjà eu ses documents de voyage pour rejoindre ses parents en Espagne. C’est hier samedi aux environs de 19 heures qu’il a été fauché ici au village par un véhicule. L’enfant n’a que 4 ans, il n’a pas du tout connu ses parents. C’est le 24 décembre prochain qu’il devrait voyager pour Espagne. Il s’appelle Mamadou Lamarana Souaré, il était devant notre porte quand le véhicule l’a fauché. C’est à la veille de son voyage qu’il trouve la mort. C’est triste. Cet enfant est né à un moment où sa mère était très malade. Son voyage était lié à une nécessite de suivre des soins dans un hôpital performant », a déclaré Assiatou Diallo en larmes, la tutrice de la victime qui indique que la mère de ka victime compte à rentrer en Guinée.

L’accident a eu lieu dans le village de Koula Tossokorè, dans la préfecture de Labé.

« On a mené toutes les démarches ici pour que le petit obtienne son visa. Il y avait trop de papiers à chercher. Récemment on m’a appelé pour me signifier que Lamarana a eu son visa. Il pouvait donc rejoindre ses parents. On était tous contents de savoir que l’enfant allait enfin connaître ses parents. Ses parents étaient heureux de savoir qu’ils allaient enfin pouvoir voir et toucher leur enfant », a confié un oncle à la mère de Lamarana Souaré.

Mamadou Houlata Souaré et Aissatou Sow, les parents de la victime sont encore sous le choc. Leur rêve s’est transformé en cauchemar. 

A rappeler que Mamadou Lamarana Souaré a été inhumé ce dimanche 1er décembre 2019 dans le village de sa mère à Koula Tossokorè, à 33 km de la commune urbaine de Labé.

Alpha Ousmane Bah (AOB)

Pour Africaguinee.com

Tél. (+224) 664 93 45 45

Themes
ICO