Guinea
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Maroc : des boursiers guinéens manifestent devant l’ambassade de la Guinée 

Selon notre source, c’est la deuxième journée de manifestation entreprise par ces étudiants, depuis le mot d’ordre de grève illimitée lancé par la Fédération Internationale des Etudiants Doctorants et Stagiaires Guinéens de l’Etranger, pour le paiement intégral des arriérés de bourses d’entretien.

Muni de pancartes et scandant des slogans, comme « étudiants oubliés », « à bas le SNABE » ou « Dr Bamba Out », ces étudiants ont continué leur manifestation pacifique pour réclamer le paiement intégral de 11 mois d’arriérés de bourses.

« C’est notre deuxième jour de manifestation parce que le lundi dernier, on était là. Nous sommes présentement devant les locaux de l’ambassade à Rabat et nous réclamons le paiement intégral de nos bourses. A savoir, trois mois d’arriérés pour 2022, et 11 mois pour 2023 ainsi que, les primes de vacances. Nous demandons également, l’application du décret de revalorisation entré en vigueur cette année », nous a confié Malick Fofana, responsable des étudiants au Maroc, joint par notre rédaction.

Poursuivant, le porte-parole des étudiants indique que « depuis lundi, premier jour de notre manifestation, nous avons mené plusieurs rencontres et discussions avec les autorités de l’ambassade et du SNABE. Sauf que, ce sont les mêmes arguments qu’ils utilisent. Selon lesquels les dossiers seraient dans le circuit et que ça ne va pas tarder. Mais ça fait déjà 11 mois que nous n’avons pas reçu nos bourses. Ce qui rend notre situation de plus en plus compliquée ».

Cette grève s’inscrit dans le vaste mouvement de protestation contre le traitement réservé aux étudiants établis à l’étranger, enclenché par la FIEDSGE dans plusieurs pays notamment au Maroc, en Russie, en Égypte, en Chine et en Inde.