Guinea
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Mines & environnement : le Wining Consortium Simandou annonce près de 400 mille plants à reboiser le long des rails 

Un projet portant sur les activités de création et de formation des petits groupements para-écologues pépiniéristes le long des rails et de la mine de Simandou Bloc 1 et 2 a été remis simultanément ce dimanche 30 juillet aux différentes collectivités (Senguelen, Allassoyah, Madina Woula, Soyah et Ouré Kaba). Il est financé par la Société Wining Consortium Simandou (WCS).

Peu avant la remise officielle, le  secrétaire général de la commune de Madina Woula, Aboubacar Sidiki NDiaye a rappelé que l’avènement de ce projet dans les sites de Sekhousoryah, Allassoyah et Senguelen dans la Région de Kindia et Soyah et Woure Kaba dans la région de Mamou vient à point nommé. « Plusieurs activités ont été réalisées en sous peu de temps dont entres autres : Création de cinq groupements para-écologues pépiniéristes, cinq pépinières ont été installées, aménagées et sécurisées« , a-t-il fait savoir.

Prenant la parole, Ibrahima Diallo, coordinateur de l’ONG Jeunes Amis pour le Futur (JAF) a insisté qu’ils ont créé des groupements issus des communautés impactées avant d’établir des documents juridiques avec les membres des différents groupements.

« Pour Senguelen nous avons 9 740 plants pour cette pépinière, 3 111 sont plantables. À Allasoyah il y a 60 190 plants dont 14 205 plantables, à Sekhou Sorya 83 925 plans dont 10 240 plantables. A Soyah 68 712 plants dont 12 987 plantables. À Ouré Kaba 73 377 plants , 12 987 plantables. Dans les 5 pépinières, nous avons au total 383 944 plants dont 95 383 plantables » a-t-il cité.

Dans son discours de circonstance, le Coordinateur du Winning Consortium Simandou, M Wu Qiong a fait savoir qu’ils ont créé un total de 13 pépinières près du port de Morebayah, le long du corridor jusqu’à la zone minière de Simandou.

« L’objectif de ces pépinières est de cultiver de jeunes plants d’espèces locales. Sont concernées notamment les espèces de la liste rouge de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature et les espèces protégées selon la Monographie nationale de la Diversité Biologique. Tous ces jeunes plants serviront au reboisement après les constructions« , a-t-il dit.

Poursuivant, il a précisé que l’objectif est de contribuer à la gestion durable de la biodiversité autour du port de Morebayah, le long des rails, dans la zone minière de Simandou et ainsi d’atténuer au maximum les impacts négatifs liés à la construction des ouvrages du projet Simandou.

Pour s’assurer de la réussite du fonctionnement de ces pépinières, Winning Consortium a engagé en début d’année, respectant le principe du contenu local, trois ONGs guinéennes qui sont les suivantes : Volontaires pour le Développement Durable, Jeunes Amis Pour Le Future, Guinée Emergence Pour La Valorisation Des Initiatives Communautaire.

Pour sa part, le secrétaire général chargé des collectivités de Kindia, Jean Guilavogui a promis de veiller à l’exécution correcte du projet.

Dans son intervention, Paul Guilavogui représentant de la ministre de l’Environnement et du Développement Durable à cette cérémonie a fait remarquer que le développement durable est une approche de développement qui vise à concilier dans toute activité humaine que nous sommes amenés à mener sur terre, à concilier trois intérêts :  » l’intérêt des communautés, la conservation de la biodiversité et la croissance économique ».