Guinea
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Route Le Prince : Les Forces vives de Guinée signalent deux morts âgés de 16 et 18 ans

En marge des manifestations des Forces vives de Guinée (FVG), qui avaient été déclarées ‘interdites’ par les autorités, des échauffourées ont éclaté mardi sur l’autoroute Le Prince, dans la haute banlieue de Conakry, opposant les forces de l’ordre aux partisans des FVG.

Cet affrontement tragique a causé la mort de deux jeunes âgés de 16 et 18 ans et a fait plusieurs blessés, selon un communiqué publié par les organisateurs.

Selon les FVG, « ce mardi 5 septembre 2023, les Forces de défense et de sécurité, munies d’armes létales, ont pris d’assaut les quartiers situés tout au long de l’axe de la démocratie dans le but d’instaurer un climat de terreur pour réprimer les habitants de cette zone et y perpétrer un carnage. »

« Le bilan provisoire de cette opération préméditée et ciblée de répression sanglante par le CNRD est de deux morts. Il s’agit de Mamadou Pathé Baldé, âgé de 18 ans, et Souleymane Diallo, âgé de 16 ans, froidement et lâchement abattus. On dénombre également une dizaine de blessés par balles. », précise le communiqué.

Les Forces vives de Guinée, constituées de membres de la classe politique et de la société civile, accusent le CNRD et son gouvernement d’avoir opté cyniquement pour une répression violente des Guinéens, au lieu de favoriser un dialogue constructif en vue d’un retour rapide à l’ordre constitutionnel.

Ce mardi 5 septembre, le Comité national du rassemblement pour la démocratie célèbre dans tout le pays le deuxième anniversaire de son accession au pouvoir, suite au renversement de l’ancien président Alpha Condé.

Mohamed Sylla