Luxembourg
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

A un mois des élections, le CSV et le LSAP grands gagnants, déi gréng en souffrance

Luc Frieden (CSV) et Paulette Lenert (LSAP) récoltent les lauriers, au profit des Verts (Sam Tanson). Photo : Editpress

Selon le dernier sondage Politmonitor, si les élections avaient lieu ce dimanche, le CSV arriverait en tête des intentions de vote, tandis que les électeurs continueraient de plébisciter le Premier ministre actuel, Xavier Bettel, pour poursuivre son mandat.

À seulement 34 jours des élections législatives, les premiers sondages politiques commencent à fleurir. Le traditionnel Politmonitor, réalisé par Ilres pour le compte du Luxemburger Wort et de RTL a ainsi été dévoilé ce lundi soir, jour du lancement officiel de la campagne électorale.

Il indique une large victoire pour le parti social-chrétien (CSV) avec pas moins de 28,3% d’intentions de vote de la part des électeurs, s’ils devaient voter ce dimanche. Le parti mené par Luc Frieden obtiendrait ainsi, selon le sondage, 19 députés à la Chambre.

Juste derrière le CSV, avec 19,8% des suffrages, le LSAP se place en deuxième position. Le DP complète le podium, avec 17,4% des intentions de vote.

En revanche, mauvaise nouvelle pour déi gréng : le parti écologiste ne récolte que 10,7% des suffrages et se placerait donc à la quatrième place, juste devant les Pirates qui récoltent 9,9% des intentions de vote et passeraient ainsi de deux à cinq députés à la Chambre.

D’après le sondage Ilres, le parti de l’ADR, pourrait faire entrer trois députés à la Chambre avec 6,9% de suffrages. À noter toutefois que le mouvement politique «Liberté-Fraïheet» lancé par Roy Reding n’est pas pris en compte dans le sondage et pourrait donc faire bouger les lignes au sein même de son ancien parti, qu’il a quitté il y a quelques semaines.

Les Verts exclus de la coalition

Concernant les partis au pouvoir, les 1 887 personnes sondées souhaiteraient voir le LSAP (48%), le DP (47%) et le CSV (44%) former une coalition. Les écologistes se retrouveraient ainsi exclus avec seulement 25% des votants plaidant pour le maintien du parti au prochain gouvernement.

Selon Ilres, la coalition actuelle DP-LSAP-déi gréng garderait toutefois la majorité (de justesse) avec 31 sièges sur les 60 que compte le Parlement. Mais d’autres coalitions peuvent être possibles : des tandems CSV-DP ou encore CSV-LSAP ou LSAP-DP. Tous les scénarios sont possibles.

Bettel a le vent en poupe

L’actuel chef du gouvernement, Xavier Bettel, reste leader sur la question « qui serait Premier ministre ? », en remportant 34% d’opinions favorables. Paulette Lenert, personnalité préférée des Luxembourgeois ces trois dernières années, recule et se retrouve à la troisième position, derrière Luc Frieden.

21% des sondés souhaiteraient voir la tête de liste du CSV diriger le prochain gouvernement contre 20% pour la candidate socialiste.

Ilres a interrogé 1 887 électeurs représentatifs de la population luxembourgeoise pendant la période du 7 au 16 août 2023. Les détails sur la méthodologie et le questionnaire sont disponibles sur Alia.lu