Luxembourg
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

[Album de la semaine] Avec Heaven, Cleo Sol se met à nu

Trouvant la grâce dans ses confessions musicales, Cleo Sol arrête le temps et nous incite à entrer en contemplation. (Photo Forever Living Originals)

Troisième album de l’artiste britannique, Heaven fait office de petit manuel poétique de développement personnel, dans lequel la chanteuse fait le point sur les leçons qu’elle a reçues de sa vie.

Au printemps, Cleo Sol a rempli pour deux soirées le prestigieux Royal Albert Hall de Londres. Un exploit pour une artiste à qui l’on ne peut encore prêter une célébrité internationale, et qui est loin d’être une star de premier plan dans son pays. Mais si l’on va voir jouer Cleo Sol, en particulier sur une scène emblématique, c’est aussi pour y trouver l’un des visages et l’une des voix de Sault, collectif britannique (plus tellement) énigmatique, dont on sait qu’elle est un pilier, aux côtés de la rappeuse Kid Sister, de l’artiste jamaïcain Chronixx et du producteur Inflo.

Ce dernier, tête pensante d’un groupe génial, prolifique (onze albums en quatre ans d’existence!) et qui se refuse à toute apparition, partage la vie de Cleo Sol; les deux ont eu un enfant en 2021, un heureux évènement sur lequel la chanteuse a longuement réfléchi sur le lumineux Mother (2021), une merveille de deuxième album, conçu dans le cocon familial.

Le désir de rester authentique

En solo, Cleo Sol se dévoile longuement – une exception au sein des membres qui composent Sault. Son dernier opus, Heaven, fait office de petit manuel poétique de développement personnel, dans lequel la chanteuse fait le point sur les leçons qu’elle a reçues de sa vie, les complétant de quelques vérités universelles. À travers ce doux manifeste, elle exprime aussi le désir de rester authentique, et met en relation son évolution – personnelle et artistique – avec sa recherche de paix intérieure. À en croire la beauté renversante de sa musique, on croyait que l’artiste néo-soul l’avait trouvée depuis longtemps. Mais Heaven, arrivé, comme Rose in the Dark (2020) et Mother, sur la pointe des pieds, nous dit le contraire. Cleo Sol se met à nu et au premier plan, laissant les magnifiques compositions dépouillées d’Inflo s’envelopper autour de sa voix divine.

L’artiste trouve la beauté dans la simplicité et l’immédiateté, laissant le divin faire le reste

Celle qui utilise la métaphore d’un petit oiseau à l’aile cassée (Airplane) parle tout au long de son troisième album de résilience, d’amour, d’insécurité, et de tout ce qui rend chaque être humain entier et unique. Alors que Mother faisait le choix de l’ampleur, en allant chercher la beauté et le bonheur dans la richesse des compositions, Heaven, constitué de neuf chansons courtes, se veut plus direct. On ne sait pas à qui elle s’adresse : peut-être au sang de son sang, peut-être à ceux qu’elle aime… Très possiblement à elle-même. Avec une économie de mots jusqu’ici inédite, qui profite à la subtilité de son art.

Une des plus belles voix de la néo-soul

On retrouve chez l’une des plus belles voix de la néo-soul des traces de Jill Scott et de Lauryn Hill. Mis en avant comme jamais auparavant chez Cleo Sol, le chant est pourtant bien le garant d’une musique diaphane placée sous le signe de la quiétude. L’artiste trouve la beauté dans la simplicité et l’immédiateté, laissant le divin faire le reste. Ses références, alors, sont, elles aussi, dénudées, qu’il s’agisse du R’n’B aux accents pop des années 1990 (on retrouve dans la chanson-titre l’influence de D’Angelo, et dans Miss Romantic la saveur de TLC), du jazz (aux accents «lounge» dans Self, qui ouvre l’album, ou lorgnant vers le jazz fusion le temps d’un Nothing On Me qui accélère le tempo) ou, bien sûr, de la néo-soul des grandes prêtresses.

Avec le très beau Airplane, Cleo Sol cherche même l’inspiration dans la folk américaine des années 1960. Trouvant la grâce dans ses confessions musicales, Cleo Sol arrête le temps et nous incite à entrer en contemplation devant ce que l’on a déjà achevé et ce qu’il nous reste à conquérir, consciente que seul l’art lui offre l’opportunité de créer un monde sur lequel elle a le contrôle.

Cleo Sol, Heaven. Sorti le 15 septembre. Label Forever Living Originals. Genre soul / R’n’B