Luxembourg
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Cette fois, Yvandro arrive lancé !

ÉLIMINATOIRES EURO-2024 – Yvandro Borges, buteur malicieux et clinique face à la Bosnie en juin, commence à marquer son territoire avec M’Gladbach.

Se faire ovationner par cette cocotte-minute extrêmement hostile qu’est le stade Bilino-Polje de Zenica, antre de la sélection bosnienne de football, peut-il vous marquer un jeune joueur de façon indélébile? Contre Pjanic et ses coéquipiers, il y a tout juste trois mois, Yvandro Borges s’est offert un match référence à 19 ans et un mois. Et à sa sortie du terrain, lui qui avait été décevant quelques jours plus tôt contre le Liechtenstein (2-0) s’est vu offrir cette inestimable marque de considération venant d’un public pourtant entièrement acquis à la cause de son équipe nationale.

Une rareté qu’il faudrait savoir apprécier à sa juste valeur : l’ancien joueur du Racing y a eu droit pour son but plein d’opportunisme et de sang-froid tout autant que pour sa vista technique le reste du temps pour contrôler un match remporté 0-2.

Il est en avance sur Vincent Thill

Est-ce, bien plus encore que son premier but international pour sa toute première cape (contre le Qatar, en 2021), l’acte de naissance d’une grande carrière internationale? Il faudrait vraiment être fait de bois et ne pas croire aux symboles pour ne pas remarquer que c’est justement le jour où il se retrouve libéré de l’ombre omniprésente et tutélaire de Gerson Rodrigues (qui venait d’être mis à l’écart du groupe pour défaut de conduite) que le gamin fait enfin une différence majeure.

Aujourd’hui, Yvandro pèse 22 sélections et 2 buts. Au même âge, Vincent Thill, annoncé comme la future pépite du football grand-ducal, en était à… 18 pour autant de buts. Les statistiques aident toujours, un peu, à relativiser. Notamment l’impatience qu’on n’a cessé de manifester envers cet ailier d’une élégance folle, mais qui avait fatalement du mal à rentrer dans les duels avec son poids plume.

On dirait bien, en tout cas, qu’Yvandro Borges arrive enfin lancé. Face à cette Islande costaude et qu’il faudra prendre par la finesse autant que par la vitesse, il est une arme majeure. Son début de saison allemande le dit, lui aussi. Le Suisse Gerardo Seoane, qui a naguère fait monter Christopher Martins en gamme du côté des Young Boys Berne, a remplacé cet été Daniel Farke, un homme qui avait, lui, borduré Danel Sinani à Norwich. Cela fera-t-il une différence? À vrai dire, on la sent déjà un peu : Farke, qui avait dit entre les lignes qu’il n’aimait pas trop faire jouer les jeunes, n’avait offert que trois entrées en jeu et 25 minutes la saison passée. En ce début de saison, Borges en est déjà à deux matches et 15 minutes.

De 200 000 à 1 500 000 euros en 2 ans

Et cela a déjà payé! Contre Augsburg, dans un match fou (4-4), c’est lui qui a arraché dans les arrêts de jeu le penalty de l’égalisation en faisant jouer sa malice et sa vivacité pour devancer le dégagement d’un défenseur en jaillissant dans son dos. Pas la même action qu’à Zenica, mais le même mode opératoire : un temps d’avance sur le dernier homme et la capacité d’aller beaucoup, beaucoup plus vite que lui! Les Islandais peuvent-ils suivre, s’il décide d’accélérer?

C’est en tout cas lui, désormais, qu’on commence à attendre dans ce genre de rencontre-couperet. Parce que c’est l’air du temps. Le magazine Kicker en a fait l’une des têtes de pont de son analyse d’avant-saison, très récemment. Le concept : les joueurs avec la valeur marchande la plus basse qui peuvent être décisifs. La plus basse peut-être, mais Yvandro Borges commence à voir sa cote grimper.

Il valait 200 000 euros en 2021, 600 000 en 2022, 1,5 million désormais! Seulement le 20e joueur de l’effectif de Gladbach, mais le 4e des Roud Léiwen, pas loin derrière Gerson Rodrigues (1,7 million) mais devant Danel Sinani (750 000). Les chiffres des sites spécialisés valent ce qu’ils valent, mais quand ils reflètent une évidente montée en puissance, ils ne peuvent pas mentir. Combien vaudra Yvandro une fois que l’Islande et le Portugal seront passés ?