Luxembourg
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Inondations en Grèce : opération de sauvetage d’habitants bloqués dans leurs villages

La hauteur de l'eau "a atteint entre 1,5 et 2 mètres" et "les habitants sont bloqués dans leurs maisons sans aucune aide" (Photo : AFP)

Des opérations de sauvetage d’habitants bloqués dans plusieurs villages en Thessalie, grande plaine dans le centre de la Grèce, inondée par des pluies diluviennes, sont en cours, ont annoncé jeudi les pompiers grecs.

« La plaine de Thessalie a été transformée en un immense lac », a déclaré Yannis Artopios, porte-parole des pompiers grecs, à la télé publique Ert. Il a fait état d’une « grande opération » menée « avec des canots de sauvetage » pour que les secours puissent arriver à Palamas, près de la ville de Karditsa où l’eau a atteint « entre 1,5 et 2 mètres » en vue d’évacuer les habitants. « L’accès est très difficile », a-t-il souligné.

La hauteur de l’eau « a atteint entre 1,5 et 2 mètres » et « les habitants sont bloqués dans leurs maisons sans aucune aide », a déclaré de son côté Giorgos Sakellariou, maire de Palamas, à la télé privée Skaï qui a diffusé des images montrant des maisons sous l’eau. Selon une habitante de cette localité, Hara Petropoulou, les inondations ont été provoquées par « une rivière en crue ».

De fortes précipitations ont commencé à frapper lundi soir et mardi le département de Magnésie, à 300 km dans le nord de la Grèce, son chef-lieu la ville portuaire de Volos et les villages du Mont Pilion avant de toucher mercredi les villes de Karditsa et de Trikala, dans le nord-ouest.

Deux personnes ont été retrouvées mortes mardi en Magnésie et une autre en Thessalie mercredi. Au moins deux personnes sont portées disparues, a indiqué jeudi M. Artopios. Mercredi soir, la tempête baptisée « Daniel » a touché également l’Attique, une agglomération d’Athènes, provoquant des inondations dans les rues et plusieurs stations du métro de la capitale.

Qualifié de « phénomène « extrême en termes de quantité d’eau tombée en l’espace de 24H » par le gouvernement et les experts, les pluies diluviennes ont provoqué d’importants dégâts dans les champs de Thessalie dans le centre de la Grèce, où sont situés les départements de Magnésie, de Trikala et de Karditsa.

« Le bilan des dégâts a commencé à être évalué dans ces départements » et « des indemnisations seront attribuées » aux habitants, entrepreneurs et agriculteurs touchés, a déclaré jeudi sur Skaï la ministre de l’Intérieur, Niki Kerameus.

« Il semble que la région montagneuse de Magnésie a été touchée par 600 à 800 mm de pluie en 24 heures », « un phénomène inédit dans les données météorologiques du pays », mesurées depuis 1955, a précisé mercredi Dimitris Ziakopoulos, un météorologue gouvernemental.

Selon le service de météorologie national (EMY), le phénomène va reculer jeudi après-midi. En Turquie et Bulgarie, pays frontaliers de la Grèce, les pluies diluviennes ces derniers jours ont fait 11 morts au total.