Luxembourg
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

L’élite mondiale du skate va rider place de l’Europe

La place de l’Europe est déjà bien connue des skateurs de la Grande Région et d’au-delà. (photo LXB Street)

Du 8 au 10 juillet, ce sera l’occasion unique dans l’année de découvrir le monde du skateboard avec LXB Street. Athlètes de haut niveau et amateurs se retrouveront au Kirchberg.

Athlètes et passionnés ont rendez-vous place de l’Europe, au Kirchberg, où le monde du skate sera accueilli du vendredi 8 au dimanche 10 juillet. Le Skateboard Club Luxembourg organise pour la troisième fois la LXB Cup, qui change de nom et devient LXB Street. Le concept, lui, reste le même : monter une compétition internationale en attirant des stars du milieu avec des activités tout autour destinées au grand public.

L’événement avait eu lieu pour la première fois en 2017, puis en 2018. Une organisation trop lourde pour les quatre initiateurs pour qu’elle devienne alors pérenne. Le groupe s’est désormais agrandi et espère faire de cette compétition un rendez-vous annuel, le dernier week-end avant les vacances.

Autre changement, et pas des moindres, le lieu. Jusque-là, le week-end se déroulait au skatepark de la vallée de la Pétrusse, mais il «est actuellement inaccessible en raison d’un chantier», explique Tom Jungbluth, du Skateboard Club Luxembourg. Les organisateurs se sont alors naturellement tournés vers la place de l’Europe, qui a l’avantage d’être «très connue chez les skateurs». «De plus, nous avions déjà travaillé avec le Fonds Kirchberg par le passé pour aménager la place.»

Des modules sur mesure

Si le concours exploitera le mobilier urbain déjà présent, il va aussi «transformer provisoirement la place pour y intégrer des modules sur mesure. C’est aussi pour cela que nous avons changé le nom de l’événement tout en gardant le logo. Nous avons juste barré le mot « cup » et écrit dessous « street ».»  La combinaison de ces deux types d’obstacles devrait permettre d’obtenir un spot de skate assez unique en son genre.

«L’enjeu est de montrer au grand public ce qu’est le skate», indique Tom Jungbluth. «Les visiteurs auront la possibilité de voir des athlètes internationaux rider.» Plusieurs champions de la glisse rejoindront le Grand-Duché pour l’occasion. Parmi les plus connus, on retrouve l’Argentin Matias Dell Olio, connu pour ses mouvements rapides, le Suisse Simon Stricker, vainqueur de l’édition 2018 de la LXB Cup. L’Autrichien Chris Pfanner, qui maîtrise ses tricks avec beaucoup d’autorité, ou encore le Français Aurélien Giraud, premier lors des qualifications aux Jeux olympiques à Tokyo en 2021, tenteront également de gagner le prix réservé au vainqueur, 20 000 euros.

La communauté de skateurs au Grand-Duché ne cesse de s’agrandir. (Photo Tom Jungbluth Photography)

Pour faire venir une partie de l’élite mondiale du skate, le Skateboard Club Luxembourg a pu compter sur la renommée dont jouit la place de l’Europe, développée par l’architecte catalan Ricardo Bofill, chez les talents de ce sport. Un argument qui aide à convaincre, mais pas que. «Dans le skate, ce sont les managers des marques, comme Nike, qui imposent à leurs skateurs sponsorisés de venir à tel ou tel événement», indique Tom Jungbluth.

De plus en plus d’adeptes

Le public ne sera pas seulement spectateur, puisque le matin chacun pourra tenter de monter sur un skate pour la première fois, avec un entraîneur, le tout dans un cadre culturel, avec «des pop-up concerts. Des groupes et des DJ seront sur le site et joueront sur des modules et il y aura d’autres surprises», promet l’organisateur.

«Dès 4 ans, on peut se mettre sur une planche et rouler», assure le passionné. «Pour les plus petits, il y aura également un tapis sur lequel ils devront tenter de garder l’équilibre.» Cette initiation devrait permettre de susciter des vocations. Le skate compte d’ailleurs de plus en plus d’adeptes dans le pays. Un engouement qui se voit au succès des précédentes éditions. En 2017, environ 5 000 visiteurs sont venus à l’événement sur le week-end et entre 7 000 et 8 000 en 2018, estiment les organisateurs, qui ne peuvent pas donner de chiffres précis, puisque l’entrée est gratuite. Seule la participation à la compétition entraîne le versement de frais d’inscription. Et ils devraient être entre 40 et 50 athlètes, 70 au maximum, à s’affronter sur deux parcours différents face à un jury.

Les parents ressortent la planche

Toujours plus de skateurs adhèrent au club et le niveau augmente, constatent les organisateurs. En plus du retour à la mode de ce sport depuis plusieurs années, la discipline a pu profiter de son entrée aux Jeux olympiques l’an dernier. Le confinement a aussi eu un effet positif sur son succès, analyse Tom Jungbluth : «Pendant la pandémie, les gens ont réalisé qu’ils pouvaient skater juste devant leur porte, sur le trottoir, dans la rue. En plus, c’est très basique en matériel, il suffit d’une planche.» Selon lui, l’investissement dans des skateparks a également joué un rôle, «pas uniquement à Luxembourg, mais aussi à Belval, Wasserbillig ou Pétange. La communauté s’agrandit sans cesse et c’est chouette.»

Et contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, ce ne sont pas que des jeunes qui s’y mettent. «Des parents qui skataient avec nous il y a 15 ans remontent sur la planche. D’ailleurs, nous aussi, nous sommes parents. Bon, ils ne vont plus forcément faire des tricks, mais ils prennent du plaisir», se réjouit le membre du club face à ce phénomène qui prend de l’ampleur. Il rappelle cependant que, pour les athlètes, c’est «un vrai sport pratiqué dès le jeune âge et tous les jours pour arriver à un haut niveau, et non pas un hobby».

Un haut niveau que le public pourra très bientôt découvrir dans un cadre atypique.

Un concours ouvert à tous les niveaux

Le concours étant « open », les skateurs tous niveaux confondus peuvent s’inscrire via le formulaire en ligne au prix de 85 euros.

Ateliers de sérigraphie, performances musicales, expositions d’art, stands de vente et des surprises attendront les visiteurs de la place de l’Europe durant ce week-end.

Les leçons auront lieu le samedi et le dimanche de 9 h à 13 h, une inscription au préalable n’est pas nécessaire.

Le samedi soir, Ultraschall Collective fera vibrer les visiteurs. Ceux qui voudront poursuivre la fête pourront se diriger vers la Philharmonie où la «End-of-season party» clôturera LXB Street avec des sons electro.

Pour accéder au site, dont l’entrée est gratuite, il faudra passer par le boulevard John-F.-Kennedy.

www.lxbcup.com