Luxembourg
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Overshoot Day: Äerd-Iwwerlaaschtungs-Dag: Vun haut un ass d’Welt krups

Vum 1. Januar bis um 2. August huet d‘Weltbevëlkerung esou vill Ressourcë verbraucht, wéi de Planéit se rëm an engem ganze Joer produzéiere kann.

Dëse sougenannten "Earth Overshoot Day" – de Welt-Iwwerlaaschtungdag gëtt zanter de 70er Jore definéiert. Déi grouss Fro, déi sech aktuell stellt: Weisen d‘Beméiunge fir eng CO2-Reduktioun aus de leschte Joren éischt Friichten?

An nëmmen 8 Méint huet d‘Mënschheet dëst Joer all d‘Ressourcen opgebraucht, déi d‘Welt an engem Joer erneiere kann. D‘CO2-Konzentratioun an der Atmosphär hëlt weider zou. Bëscher gi massiv ewechgehaen. Och fir den Ubau vun Déierefudder.

1990 hu mer réischt Ugangs Dezember iwwert eise Verhältnisser gelieft. Dëst Joer schonn zanter Ugangs August.

De Patrick Losch vum Nohaltegkeetsrot erënnert drun, datt jidderee säi Verhalen upasse misst. Och de klenge Lëtzebuerger:

"Wa mer de Privatverbrauch kucken, dann ass et generell net d‘Autofueren, wat dee gréissten Impakt op eis Ëmwelt huet. Mee de Fleeschkonsum. Mir verbrauche ganz vill Fleesch, well et eis zu Lëtzebuerg gutt geet. Dobäi muss ee bedenken, datt déi Béischte sech net einfach just op Wisen duerchfidderen. Ma déi ginn haaptsächlech duerch Agrarprodukter ernäert."

D‘Majoritéit dovu vu wäit hier importéiert:

Den Trend beim "Overshoot Day" bléif zanter 10 Joer ongeféier stabil – dat awer net zum positiven. Vum 2022 op dëst Joer wier een Dag gewonne ginn, heescht et vun der Reche-Plattform Global Footprint Network.

"Mir markéieren eng Rei Datumer fett an eise Kalenner. Chrëschtdag an och soss Feierdeeg. Ma dee mat der warscheinlech gréisster Bedeitung ass den “Overshoot Day“. E reflektéiert eng Realitéit. Et ass keen artifiziellen Dag."

A Krisenzäite gëtt zwar weltwäit gréng gepriedegt. Vill Natiounen awer decidéiere sech, en albekannte Wee anzeschloen. Elleng a Groussbritannien goufe vum Premier Rishi Sunak e Méindeg iwwer 100 nei Lizenze fir Ueleg a Gas-Buerungen an der Nordséi verdeelt.

De Patrick Losch vum Nohaltegkeetsrot:

"Dat si populistesch Mesuren. De Rishi Sunak ass en intelligente Mënsch. Dee weess och, datt den Ueleg, deen hei fräi gemaach gëtt, guer net alles ka rausgeholl ginn. Soss geet et schif. Et ass de Kampf tëscht laangfristeg a kuerzfristeg."

Fir laangfristeg a Balance mat der Natur ze liewen an Zäregasen ewéi vum Weltklimarot recommandéiert zeréckzefueren, misst den Äerd-Iwwerlaaschtungs-Dag iwwert déi nächst 7 Joer all Joer ëm 19 Deeg no hanne geréckelt ginn.

Dem Global Footprint Network no kéinte schonn 13 Deeg gewonne ginn, wann d‘Liewensmëtteloffäll weltwäit géifen hallwéiert ginn.

Hei dat offiziellt Schreiwes:

A l’occasion du Earth Overshoot Day 2023 en date du 2 août 2023, annoncé par le Global Footprint Network, le Conseil Supérieur pour un Développement durable (CSDD) réitère son appel à repenser notre modèle économique et à s’investir dans la transition écologique !Le CSDD précise qu’il s’agit d’un processus global de transformation économique, sociale et politique visant à réduire l'impact négatif de l'activité humaine sur l'environnement et de générer des impacts positifs et à développer des modes de vie plus durables.

Le 10 février 2023, quelques jours avant l’Overshoot Day 2023 du Luxembourg, le CSDD avait présenté les conclusions de son rapport détaillé - l'empreinte écologique déchiffrée au service d'un nouveau modèle luxembourgeois -  commandité auprès du LIST (Luxembourg Institute of Science and Technology).

L’objectif de ce rapport était de mieux comprendre l’empreinte écologique du Luxembourg et de mieux refléter le profil du pays afin de guider les efforts pour réduire de façon systématique son empreinte écologique. Ainsi, l’étude considérait les spécificités telles la part de consommation des frontaliers, la consommation énergétique du secteur des services ou encore du secteur logistique. Elle expliquait que l'empreinte écologique nationale constitue le reflet de plusieurs facteurs indissociables qui sont la nature des activités, l’envergure des secteurs économiques, le niveau de vie et le pouvoir d'achat ainsi que l’importance des frontaliers.

Dans ce contexte, le CSDD tient à rappeler que la transition écologique vise à soutenir un développement économique qui soit compatible avec les limites écologiques de la planète, en abordant les enjeux environnementaux tels que le changement climatique, la perte de biodiversité et la dégradation des écosystèmes tout en intégrant également une forte notion d'équité sociale et de redistribution de richesse. Ainsi, le CSDD profite de sa mission tout comme de son expertise dans le domaine du développement durable pour engager chaque maillon de la société, des femmes et hommes politiques, les acteurs industriels tout comme les citoyens et citoyennes, autour de l’objectif de la réduction de l’empreinte écologique. Le Luxembourg pourrait ainsi présenter un exemple de la transition écologique et d’une société responsable, ambitieuse et solidaire en interne, vis-à-vis des autres pays, de leurs citoyens et des prochaines générations, déterminé à atteindre et à maintenir l’objectif « One Planet ».

Telle est notamment aussi la vision du CSDD dans laquelle s’inscrit sa présente démarche et le manifeste « One Planet Luxembourg : Eng Äerd, eng Politik, eng Gesellschaft » www.oneplanetluxembourg.lu une initiative sans précédente qui entretemps a su rassembler des centaines de citoyens et plusieurs dizaines d’organisations. L’initiative fait appel au Luxembourg, à ses décideurs et décideuses, ainsi qu’à ses citoyens et citoyennes, à fondamentalement repenser leur modèle économique et sociétal et appelle tout un chacun (citoyen, association, entreprise) à y adhérer.