Luxembourg
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Starfield : Microsoft lance le «blockbuster» de l’année

Starfield, l’un des jeux vidéo les plus attendus de l’année, a fait hier son entrée en scène mondiale, avec tous les attributs d’une superproduction hollywoodienne.

Microsoft, à l’origine du lancement de Starfield, mise gros sur le succès de ce qui était attendu comme l’une des sorties majeures de l’année dans l’univers du «gaming». Jeu de rôle dans un univers de science-fiction, il a été créé par le studio Bethesda, déjà éditeur de nombreuses séries au succès mondial telles que Fallout, Wolfenstein et The Elder Scrolls. Le studio est entré dans le giron de la marque de Bill Gates en 2020, dans le cadre d’un investissement total de quelque 7,5 milliards de dollars, pour aider Microsoft et sa console, la Xbox, à rivaliser avec la PlayStation du Japonais Sony. Microsoft n’entend d’ailleurs pas s’arrêter là et négocie l’achat pour 75 milliards de dollars d’un autre studio majeur, Activision Blizzard, qui possède notamment dans son catalogue la franchise Call of Duty.

Les attentes autour de Starfield sont encore montées d’un cran après les bonnes critiques de la presse spécialisée. Sur l’agrégateur Metacritic, il affichait ainsi mardi une note moyenne de 88/100; une note restée inchangée hier, jour de la sortie du jeu, mais qui serait vouée à augmenter encore dès aujourd’hui, jour où le site ouvre son système de notation aux utilisateurs du jeu.

Exclusif à Xbox

Évoquant des sagas cultes du cinéma et de la télévision comme Star Trek, Star Wars et Blade Runner, les avis soulignent que le jeu a une dimension épique, avec une histoire intéressante et un système de combats abouti. Ces qualités font de ces jeux de vrais «films interactifs», souligne Simon Little, le patron de Video Games Europe, une organisation qui regroupe des développeurs européens.

D’autres jeux récents sont de la même veine, à l’instar de Hogwarts Legacy, créé par les équipes d’Avalanche Software, propriété du producteur Warner Bros., qui plonge dans l’univers de Harry Potter, et de Baldur’s Gate 3, un jeu de rôle créé par Larian Studios. Ce dernier a obtenu le score de 96/100 sur Metacritic dans sa version pour PC. Son adaptation sur PlayStation 5 est d’ailleurs sortie hier, le même jour que Starfield. Mais aucune sortie sur la console de Sony n’est prévue pour le petit dernier du studio Bethesda, même dans un second temps. Aaron Greenberg, directeur du marketing chez Xbox, a d’emblée éteint tout espoir que Starfield soit un jour disponible pour les utilisateurs PlayStation.

Mille planètes

Outre l’achat de Starfield séparément pour 70 euros environ, il est aussi possible d’y accéder via le Game Pass, la bibliothèque de jeux en ligne de Microsoft, dont l’abonnement commence à 9,99 euros par mois. Avec ce mode de distribution, le groupe américain espère profiter de revenus récurrents en incitant les joueurs à rester abonnés, grâce à des mises à jour ou au lancement de nouvelles productions. «À la différence d’un livre ou d’un film, qui est écrit, terminé et rien d’autre, un jeu vidéo n’est en réalité jamais complètement terminé», explique Simon Little. «Il est toujours renforcé, modifié, étendu, juste pour attiser la curiosité et l’intérêt des participants à continuer le jeu.»

Le studio Bethesda a ainsi déjà lancé de nombreux jeux dont l’univers a été peu à peu développé, comme Skyrim, cinquième volet de la saga de jeu de rôle The Elder Scrolls, toujours aussi populaire douze ans après sa sortie. Par de nombreux aspects, Skyrim a servi de référence pour Starfield. «Si vous regardez notre nombre de joueurs sur Skyrim, disons le mois dernier, et combien de millions de personnes ont déjà joué à ce jeu, vous réalisez que ce n’est pas un jeu qui se mesure en heures passées devant», a expliqué le mois dernier le vice-président de Bethesda, Peter Hines. Le studio espère ainsi que Starfield, qui comporte plus de 1 000 planètes à explorer, affichera une longévité conséquente, grâce à de multiples actualisations, alors que son histoire principale demande déjà plusieurs dizaines d’heures pour être bouclée.

Disponible sur Xbox Series et PC.