Luxembourg
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Une plaque commémorative en l’honneur des soldats de la Ghost Army

L'inauguration de cette plaque commémorative s'est déroulée ce jeudi. (Photo : Gouvernement du Luxembourg)

La Ghost Army, une unité spéciale de l’armée américaine a désormais une plaque informative en son nom dans le quartier du Limpertsberg. Cette « armée fantôme » a joué un rôle clé dans la libération du Luxembourg pendant la Seconde Guerre mondiale.

Une histoire méconnue de la guerre 1939-45. Jeudi, l’ambassade américaine au Luxembourg a inauguré une plaque commémorative et informative dans le quartier de Limpertsberg. Cette dernière rend homme à la Ghost Army, une unité spéciale de l’armée américaine qui a joué un rôle clé dans la libération du Luxembourg pendant la Seconde Guerre mondiale.

La plaque commémorative. (Photo : Gouvernement du Luxembourg)

« Les hommes de l’Armée fantôme n’étaient pas des héros classiques, mais ils ont servi avec ingéniosité, courage et honneur. Ils ont utilisé leur créativité et leurs illusions pour sauver des vies et abréger la guerre. C’est pourquoi il est si important de se souvenir d’eux », a souligné le président du Ghost Army Legacy Project, Rick Beyer.

Cette plaque commémorative est située au 162 avenue de la Faïencerie à Luxembourg. Elle se trouve près d’un bâtiment qui abrita l’essentiel de l’unité de l’Armée Fantôme entre le 25 septembre et le 22 décembre 1944.

L’Armée fantôme utilisait des techniques de tromperies pendant la Seconde Guerre mondiale. (Photo : Gouvernement du Luxembourg)

Plusieurs missions au Luxembourg

La Ghost Army, connue sous le nom de 23e quartier général des troupes spéciales, a marqué l’histoire de la Seconde Guerre mondiale pour avoir eu recours à des techniques permettant de tromper les troupes allemandes. Elle utilisait notamment des chars gonflables, de fausses communication radios et effets sonores d’artillerie ou encore des usurpations d’identité. L’Armée fantôme a mené 22 missions pendant la guerre 1939-45, dont plus d’un tiers au Luxembourg.