Morocco
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Comment le Registre national agricole va bénéficier aux agriculteurs

Par Khalil Rachdi le 05/12/2021 à 22h55
Mohamed Sadiki - Ministre de l'Agriculture - Conférence de presse - Agriculture

Point presse du ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, Mohammed Sadiki, tenu à l'issue de la réunion hebdomadaire du conseil de gouvernement, à Rabat, le 2 décembre 2021.

© Copyright : Sarah Kaichouh - Map

Kiosque360. Adopté en Conseil de gouvernement, le Registre national agricole jouera un rôle crucial dans la généralisation de la protection sociale des agriculteurs. Ceci est une revue de presse de l’hebdomadaire La Vie Éco.

Ce 2 décembre, le Conseil de gouvernement a adopté le projet de loi n° 80.21 portant création du Registre national agricole (RNA). Composé de 19 articles divisés en 5 chapitres portant sur les objectifs du registre agricole et son contenu, le texte prévoit également les modalités d’inscription des exploitations agricoles à ce regiqtre ainsi que les modalités de sa gestion.

Dans sa livraison hebdomadaire, La Vie Éco explique que ce projet de loi a fait l’objet de larges consultations avec les différents départements ministériels, institutions et instances concernées. Et d’ajouter que le texte a également été examiné lors de réunions avec la Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP).

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, s’en est félicité, en soulignant l’importance du projet de création d’un Registre agricole national. Son objectif: améliorer les outils de pilotage dans le domaine agricole et aider à la prise de décisions liées à la mise en place et à l’actualisation de la stratégie de développement agricole ainsi qu’à l’amélioration de sa mise en œuvre et de son suivi.

Selon Aziz Akhannouch, ce projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des objectifs du Plan Maroc Vert et de la nouvelle stratégie «Génération Green 2020-2030». Le registre permettra ainsi de fournir une base de données structurelles sur les exploitations agricoles.

Pour le ministre de tutelle, Mohamed Sadiki, ce registre vient compléter et améliorer les outils de pilotage des politiques publiques dans le domaine agricole. La mise en place du nouveau cadre juridique permettra ainsi à chaque exploitant d’avoir un identifiant unique.

Dans ce sens, le RNA permettra de faciliter l’accès des agriculteurs aux différents programmes de développement agricole mis en place par le gouvernement, et encourager les investissements dans ce secteur.

Toujours selon le ministre de l’Agriculture, le RNA jouera aussi un rôle crucial dans le chantier de la généralisation de la protection sociale des agriculteurs. En effet, les agriculteurs pourront accéder à différentes prestations sociales couverture médicale. Le RNA permettra aussi un meilleur ciblage des différentes aides de l’Etat.