Morocco
This article was added by the user Anna. TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Cour des comptes: ministres et directeurs de cabinet appelés à déclarer leur patrimoine

Par Hassan Benadad le 15/10/2021 à 21h32
Cour des comptes

La cour des comptes à Rabat.

© Copyright : DR

Kiosque360. Les ministres et leurs directeurs de cabinet devront déposer leur déclaration de patrimoine auprès de la cour des comptes. Leurs prédécesseurs du gouvernement El Othmani sont aussi assujettis à cette obligation.

La cour des comptes a demandé aux ministres du gouvernement Akhannouch ainsi qu’aux directeurs de cabinet de déclarer leur patrimoine. Le quotidien Al Massae rapporte, dans son édition du week-end ( 16 et 17 octobre), que cette obligation concerne aussi les ministres sortants et les directeurs de cabinet du gouvernement précédent. Dans sa demande, la cour des comptes précise que ces déclarations doivent spécifier les biens immobiliers et mobiliers, les dépôts bancaires, les titres, les actions et autres valeurs financières.

Les ministres doivent, en outre, déclarer les biens reçus en héritage, les véhicules, les œuvres d’art que les assujettis possèdent, partagent ou gèrent notamment pour le compte de leurs épouses, leurs enfants ou leurs ascendants. Quant aux nouveaux parlementaires, ils devront déclarer leurs biens dès la semaine prochaine juste après le dépôt des déclarations de patrimoine des nouveaux ministres.


Le quotidien Al Massae rapporte que les ministres vont d’abord faire une déclaration de patrimoine préliminaire. Le président de la cour des comptes devra, par la suite, informer le Secrétaire général du gouvernement des noms des ministres qui se sont acquittés de ce devoir et ceux qui ne l’ont pas encore fait afin qu’ils régularisent leur situation.

Le dernier rapport de la cour des comptes a révélé que les directeurs de cabinet du gouvernement El Othamni n’ont pas daigné faire cette déclaration, qui est pourtant obligatoire. Le rapport signale que tous les cabinards dans le gouvernement qui a précédé celui d’El Othmani ont déclaré leurs biens après la fin de leur mission tandis que la plupart de leurs successeurs (24 sur 29) n’ont pas fait leur déclaration quand ils ont pris leurs fonctions.

LES CONTENUS LIÉS