Morocco

Vidéo. Mohammed Ziane veut élargir les prérogatives de son parti à la surveillance du territoire

L'avocat Mohammed Ziane poursuit sa cabale médiatique contre le renseignement marocain et son patron. Le coordinateur national du Parti marocain libéral fait de l’outrance et des approximations un levier dans l’espoir d’agrandir les électeurs de son parti. Explications.

Mohammed Ziane ne lâche pas prise et continue sa «guerre» contre la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) et son patron. Après avoir diffusé un communiqué où il prétend parler au nom du Bureau politique de son parti, pour appeler à la dissolution de la DGST, il est revenu à la charge dans une longue allocution, dimanche, à l’intention des militants - imaginaires -  de sa formation.

Mais que reproche l’ancien bâtonnier à la Surveillance du territoire? Mohammed Ziane accuse l’institution sécuritaire d’être derrière la vidéo dont des extraits ont fuité récemment. Dans cette vidéo, diffusée par un média marocain, on voit dans une chambre une personne nue, ressemblant à maître Ziane, en compagnie d’une femme qui serait sa cliente Ouahiba Khoukhech, une ancienne officier de police.

A aucun moment dans la vidéo de 54 min, Ziane ne cite le média qui a diffusé la vidéo, mais attaque ad hominem le patron du pôle DGST-DGSN en le rendant responsable de ce qu’il considère comme une vidéo qui aurait fait l’objet d’un grossier montage. Ziane considère-t-il ce média comme une extension du territoire de la DGST? Pourquoi en bon avocat qu’il est n’attaque-t-il pas ce média pour diffamation? Au lieu d’emprunter la voie qui s’impose dans ce genre d’affaire, Ziane a choisi de verser dans l’outrance et l’excès.

Pourquoi une institution appelée à gérer des dossiers sensibles au Maroc mobiliserait-elle ses hommes et ses moyens contre Mohammed Ziane? Parce que le chef de la police d’El Jadida, Aziz Boumehdi, qui aurait harcelé la cliente de Ziane, aurait un lien de parenté avec Abdellatif Hammouchi. Une source sûre a démenti dans Le360 tout lien de parenté entre les deux hommes. Pourtant, Ziane continue de proclamer dans sa vidéo ce lien qui justifierait à ses yeux l’implication de Hammouchi dans le dossier.


La BNPJ, Tito, Khrouchtchev et Saddam!

La vidéo de Me Ziane contient plusieurs perles qui donnent une allure surréaliste à son show. Ainsi, pour justifier son appel à liquider la DGST, Mohammed Ziane explique que c’est faisable du moment que l’on dispose du BCIJ (la BCIJ pour l’ex-bâtonnier). L’avocat et leader politique ne serait-il pas au courant que le BCIJ dépend de la même DGST qu’il a dans sa ligne de mire?

Et ce n’est pas tout. Me Ziane réécrit l’histoire de la police et des renseignements marocains à sa manière. On apprend ainsi, par lui, que la BNPJ avait traité de «grands dossiers» impliquant de grandes personnalités comme les ex-présidents Tito, Khrouchtchev, Assad et Saddam! Mohammed Ziane aurait-il pris connaissance du contenu d’archives spéciales auxquelles il aurait eu un accès exclusif? 

La deuxième partie du show de Ziane est un bijou théâtral. Il veut dissoudre les renseignements marocains pour que son parti, une coquille vide en vérité, ne disposant même pas d’un seul élu à la Chambre des représentants, occupe le terrain et réussisse là où a failli la DGST.

Dans une plaidoirie, qui a fait manifestement l’objet de plusieurs montages, l’ancien bâtonnier se lance dans une supplication à l’adresse des Marocains pour rejoindre son parti. Il en appelle à ceux qui voudraient se présenter sous les couleurs de son parti, mais aussi aux électeurs qu’il appelle à voter pour lui lors des prochaines élections. C’est d’ailleurs là l’unique partie de son discours où on peut relever une stratégie intelligible. Il se sert du dossier qui le lie à sa cliente dans l’espoir de revigorer un groupuscule, mort-né, avec zéro député. Néanmoins, il est très peu probable que les trémolos et les larmes de Ziane puissent tromper les électeurs.

Football news:

Messi can miss from 4 to 12 games due to disqualification, if his kick in the match with Athletic is recognized as aggression
Clattenburg on the referee of the Liverpool - Manchester United match: He should have waited in the Manet episode, but I wouldn't criticize him
I put Messi on the body and he got angry and slapped me in the face. Obvious aggression. Athletic forward about red Leo
Messi can be disqualified for 2 games. The referee did not indicate that the Barca forward showed aggression by hitting the opponent on the head
Pirlo about 0:2 from Inter: The coach should be the first to take the blame. We were too predictable
Solskjaer about 0:0 with Liverpool: We didn't deserve to win. We wanted to come and make a result, given their injuries
The field is the safest place we have. Liverpool and Manchester United postponed the leadership showdown for the second half of the season