Monaco

Vous partez au ski pour les vacances? Beaucoup de soleil et de monde en perspective

Les stations de ski attendent les touristes de pied ferme à partir d’aujourd’hui. Avec des situations contrastées : faute de poudreuse, Turini Camp d’Argent a dû fermer pour la saison

Du beau temps, sec et ensoleillé. De la neige sur les pistes dans la plupart des stations. Voilà le combo parfait qui attend les touristes qui vont affluer aujourd’hui, en ce premier jour des vacances scolaires de la zone B.

Mais pour ceux qui espéraient de grosses chutes de neige, c’est raté. Rien en vue et Météo France n’a pas relevé d’averses significatives depuis la mi-janvier. « Nous venons de connaître plusieurs épisodes de vent fort, voire tempétueux, et un redoux le premier week-end de février. En hors-piste, le manteau neigeux a bien durci en surface. Sur les versants ensoleillés, c’est plutôt une neige de printemps en journée, qui regèle en début de soirée », indique une prévisionniste.

De la douceur

Une grande douceur est à attendre ce week-end et les jours qui suivent promettent des températures de saison.

A Isola 2000, on a affronté en début de semaine ces épisodes de vents forts. « Des télésièges et télécabines ont été fermés, il nous a fallu revoir le plan de damage, mais nous sommes fin prêts. 100 % du domaine est accessible avec des conditions d’enneigement exceptionnelles, 1,20 mètre en bas et 1,50 mètre en haut », se réjouit Jean-Christophe Desens, directeur général du domaine skiable d’Isola 2000. « Il nous a fallu beaucoup travailler la neige, l’aérer. Nous nous dirigeons vers une saison avec une affluence record. » Selon la station, le taux de remplissage est de 90 %.

A Auron, qui accueille une bonne part de résidences secondaires, le taux de remplissage des quelque 400 lits disponibles est de 90 %.

95 % du domaine skiable est ouvert avec 100 % des remontées mécaniques. « Nous avons bien travaillé avec la neige de culture, nous sommes rassurés, ces vacances s’ouvrent avec du soleil et une belle glisse en perspective », commente Eric Barale, directeur d’exploitation. On pourra même skier avec plus d’amplitude, jusqu’à 17h30. Patinoire, cinéma, animations, balades en raquettes, ski de fond ou soirée en restaurant d’altitude : la station attend cette quinzaine avec grande impatience.

A Valberg, 31 pistes sur 42 étaient hier ouvertes, et 12 remontées sur quinze. L’optimisme est de rigueur. Là aussi, on affiche un taux d’occupation de 95 %. Sorties raquettes, piste de luge, piscine, aquagym ou ateliers de motricité, notamment, tout est prêt. Même taux de remplissage de 95 % pour la Foux d’Allos (Alpes-de-Haute-Provence).

Pas un nuage à l’horizon donc ? Pas tout à fait. Une grève des saisonniers des remontées mécaniques menace. Mais elle semble surtout concentrée dans les massifs savoyards.

Pourtant, si le sourire est majoritairement de rigueur, toutes les stations ne sont pas logées à la même enseigne. Faute de chutes de neige, Turini Camp d’Argent a jeté l’éponge. Elle ferme ses pistes. « C’est une première pour nous », se désole Laure Nervi, gérante de la station (lire par ailleurs).