Madagascar
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Velirano n°2 : l’énergie et l’eau pour tous

Feno ve ny kapoaka ?

Après l’état des lieux sur le velirano °1, place aujourd’hui au Velirano n°2 : l’énergie et l’eau pour tous.

Velirano n°1 : “la paix et la sécurité, une priorité”

L’eau et l’énergie ? Hé oh, interdiction de rigoler, l’heure est sérieusement au bilan de cette gouvernance depuis 4 ans sur cette question énergétique… et aquatique.

Le premier mot qui vient à l’esprit c’est délestages évidemment. Combien de mois de coupures cumulées sur ces 48 derniers mois ? On ne compte pas en heures, ni en jours, ni en semaines, mais bien en mois. A vue de nez, je dirais au moins 6 mois de blackout en cumulant toutes ces coupures sur le territoire.

Dans le même temps, des dettes (ou des passifs si vous voulez) se cumulant en milliers de milliards d’ariary. Inutile de jouer avec les mots, 3 000 milliards ar de dettes/passif, record du monde de notre champion national là non ?

On ne cessera de rappeler, à toutes fins utiles, qu’il restait 40 millions d’€ dans les caisses de la Jirama, avant que le tolona qui ne sera pas plus nul que qui on sait débarque en 2009.

Et donc, 3000 milliards ar plus tard, ça marche au moins ? Hélas non, ça continue de creuser (sa dette). Des groupes électrogènes gourmands en carburant, des infrastructures qui tombent en ruine (tous les jours y a un truc qui tombe en rade) c’est pas glorieux. La Jirama, la seule entreprise au monde qui vend moins cher que son prix de revient, chapeau les artistes !

Certes quelques installations solaires par ci par là, mais on est très loin des méga factories marocaines ou à la sauce Macky Sall.

Bref désolé mais la Jirama en 2023 s’apparente plutôt à du petit bricolage qu’autre chose. En plus bonjour les tarifs “optima“, en fait plus vous payez… et moins vous avez.

Côté eau maintenant, aïe aïe aïe. Comme j’ai coutume de le dire, quelques mois juste avant mon départ en 2018, je sentais déjà que c’était le commencement de la fin.

.. on mange des merles 🙂

De sa vie l’elman n’a jamais acheté de bidon bleu à Isotry pour pouvoir stocker quelques litres d’eau la nuit, avec de l’eau au robinet qui fonctionne genre de 21:00 à 23:00 et à sec le reste du temps !

Ah oui comme dirait le grand lecteur de Lala sy Noro, OALLNBVY ! 😯 Non mais c’est quoi ça sérieux ? Et pourquoi pas me demander d’aller prendre aussi de l’eau aux pompes, avec des bidons jaune sur ma charette 2.0 ?

Je dépose les briques et je vais aller chercher de l’eau avec les bidons jaune

Et depuis, c’est la descente aux enfers accélérée. A l’époque il manquait déjà genre 100 000 ou 300 000m³ par jour… Maintenant, 5 ans plus tard, et au moins 4 millions de personnes supplémentaires, il manque combien ?

Évidemment, comme d’habitude on va dire que c’est la faute au dérèglement climatique et à pas de pluies. Bah voyons. Ailleurs les gens captent l’eau dans l’humidité de l’air, ou encore transforment l’eau de mer en eau douce, et toi tu fais quoi ? Maaangaatakaaaareeee comme d’hab ? Esy e..

Donc chacun jugera à sa manière ce velirano n°2 : l’énergie et l’eau pour tous