Mali
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Analyse de la déclaration de Monsieur Fomba sur les relations entre la France et le Niger

La déclaration de Monsieur Aboubacar Sidiki Fomba, vice-président du parti Collectif pour la refondation du Mali, en réponse aux récentes déclarations d’Emmanuel Macron concernant la situation au Niger et le rappel de l’ambassadeur français de ce pays, révèle un profond mécontentement et des préoccupations quant à l’approche de la France dans la région du Sahel. Voici une analyse des principaux points de sa déclaration :

                        Violation de la Convention de Vienne : Le Parti Collectif pour la Refondation du Mali Réagit aux                                      Actions de la France au Niger

  1. Bamada.net- Violation de la Convention de Vienne et des relations diplomatiques : Monsieur Aboubacar Sidiki  Fomba accuse la France de violer la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques et les instruments internationaux régissant ces relations. Cette affirmation soulève des questions sur le respect des normes internationales dans les actions diplomatiques de la France.
  2. Critique de l’attitude française : Monsieur Aboubacar Sidiki  Fomba critique vivement l’attitude de la France, qualifiant sa décision de maintenir l’ambassadeur en poste au Niger malgré les appels à son rappel d’attitude féodale. Il remet en question la France en tant que défenseur des droits de l’homme et de la démocratie, suggérant que ses actions sont motivées par des intérêts autres que la promotion de ces valeurs.

                                        Critique Acharnée de l’Attitude Française au Niger : La Déclaration de Monsieur Fomba

Lire Aussi : SORTIES D’EMMANUEL MACRON SUR LE SAHEL : ABOUBACAR SIDICK FOMBA DÉNONCE LE FÉODALISME DE PARIS

  1. Accusations de prétexte pour l’invasion : Monsieur Aboubacar Sidiki  Fomba affirme que l’intervention de la France au Niger au nom de la démocratie n’est qu’un prétexte pour envahir le pays. Cette accusation soulève des inquiétudes quant aux motivations réelles de l’intervention française dans la région.
  2. Sponsoring du terrorisme : Il accuse également la France de sponsoriser officiellement le terrorisme dans le Sahel, en citant la plainte du Mali au Conseil de sécurité des Nations unies. Cela suggère une perception de l’implication de la France dans la déstabilisation de la région.
  3. Risques pour les citoyens français : Monsieur Aboubacar Sidiki  Fomba avertit que les actions d’Emmanuel Macron exposent les citoyens français à des poursuites judiciaires dans un pays étranger, sans base légale solide. Cette préoccupation met en lumière les conséquences potentielles pour les ressortissants français dans la région.

                                  Réaction Africaine : Les Appels à l’Unité Contre l’Influence Française au Sahel par Monsieur Fomba

Lire Aussi : ABOUBACAR SIDIKI FOMBA, PRÉSIDENT DE L’ADEPM : «MACRON S’EST ADRESSÉ AUX HOMMES POLITIQUES QUI SONT ESCLAVES DE LA FRANCE »

  1. Qualification d’impérialisme et de néocolonialisme : Il qualifie les propos du président français d’impérialistes et néocolonialistes, assimilant ses actions à une déclaration de guerre. Cette rhétorique reflète une perception négative des actions françaises dans la région.
  2. Contexte historique et géopolitique : Monsieur Aboubacar Sidiki  Fomba relie la situation actuelle au Sahel aux conséquences de l’intervention française en Libye, soulignant les peuples du Niger, du Mali et du Burkina Faso comme des victimes collatérales de cette guerre. Cette mise en contexte rappelle l’importance de considérer les facteurs historiques et géopolitiques dans l’évaluation de la situation actuelle.
  3. Appel à la solidarité africaine : En conclusion, Monsieur Aboubacar Sidiki  Fomba appelle l’ensemble du peuple africain à se solidariser pour contrer ce qu’il perçoit comme une nouvelle forme de colonisation de l’Afrique. Il salue également les autorités du Mali, du Burkina Faso et du Niger, ainsi que la déclaration du président Laurent Gbagbo de la Côte d’Ivoire. Cet appel à la solidarité montre l’importance qu’il accorde à l’unité africaine face à ces enjeux.

Critique Acharnée de l’Attitude Française au Niger : La Déclaration de Monsieur Fomba

Lire Aussi : MOTS POUR MAUX : FAISONS LA BONNE LECTURE DE LA DÉCLARATION DU PRÉSIDENT MACRON LORS DU SOMMET DU G5SAHEL

En résumé, la déclaration de Monsieur Aboubacar Sidiki  Fomba met en lumière les préoccupations et les critiques vis-à-vis de la politique française dans la région du Sahel, en particulier en ce qui concerne le Niger. Elle reflète une vision négative des actions françaises et appelle à une réponse collective de la part de l’Afrique pour défendre sa souveraineté et ses intérêts.

Moussa Keita

Source: Bamada.net