Mali
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Au Mali, Ben le Cerveau envoyé en prison après avoir critiqué les autorités de transition

Figure médiatique pro-transition, le chef du mouvement Yerewolo – Debout sur les remparts a été interpellé lundi 4 septembre et placé sous mandat de dépôt. Il venait de se prononcer publiquement contre un prolongement de la transition.

Ce mardi 5 septembre, Adama Ben Diarra, soutien affiché du président Assimi Goïta et membre du Conseil national de transition (CNT), aussi connu pour ses prises de positions pro-russes et anti-françaises, a été placé sous mandat de dépôt par le parquet du tribunal de la Commune VI de Bamako pour « atteinte au crédit de l’État ». Il séjournera à la Maison centrale d’arrêt de Bamako dans l’attente son procès, prévu vendredi 8 septembre à 10h (locale).

Il a été interpellé après avoir invité, sur différents médias maliens, Assimi Goïta à respecter le calendrier de la transition qui prévoit une élection présidentielle en février 2024. Il s’en serait également pris à une autre (puissante) figure de la junte au pouvoir : le colonel Modibo Koné, le patron de la Sécurité d’État (SE, les services maliens de renseignement).