Mali
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Burkina: 53 soldats et supplétifs de l’armée tués dans une attaque terroriste

L’état-major des armées burkinabè a annoncé que 53 combattants, dont 17 militaires et 36 VDP, ont perdu la vie lors d’une attaque de djihadistes présumés dans la région du nord lundi matin. L’unité attaquée fait partie du 12e régiment d’infanterie commando, dont le camp se situe à Ouahigouya, dans la province du Yatenga.

Ces soldats ont été pris entre des « tirs de harcèlement » suivi « d’intenses combats ». En plus des 53 morts, il y a eu une trentaine de blessés dans les rangs de l’armée. Ils ont été évacués et pris en charge. Il s’agit d’une action de « reconquête » qui a finalement mal tourné pour les forces de défense et de sécurité

Pour l’heure, cette attaque terroriste n’a pas été revendiquée. Mais le Burkina, à l’instar du Niger et du Mali suvit des attaques terroristes des groupes armés.

actucameroun