logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Mali

CONNECT223 : Pour faire de la migration un choix

Accountabilitylab en partenariat avec l’organisation internationale pour les migrants  lance Connect223. Pour cette première, le thème choisi est : « Migration : même aspiration, différentes histoire ». Par cette initiative, les organisateurs veulent faire de la migration un choix pour les candidats et promouvoir la migration régulière.

La conférence de lancement de cette initiative, animée par le directeur pays Accountabilitylab, Moussa Kondo et le chef de mission de l’Organisation internationale pour les migrations au Mali, Pascal Reyntjens, a eu à Bamako. Elle a permis aux journalistes d’être élucider sur cette nouvelle initiative de lutte contre la migration irrégulière, Connect223, dont l’objectif principal est de permettre aux acteurs clés de se retrouver autour d’une question d’intérêt commun pour échanger sur les défis. Aussi sur les enjeux et les opportunités de la migration à travers un narratif éclairé sur la question. « le but principal est de pouvoir donner la voix à des gens qui ont fait le choix de migrer et d’autres qui ont fait le choix de ne pas migrer qui sont actifs pour le secteur public, le secteur privé, de faire en sorte qu’ils puissent parler de leurs parcours afin d’éclairer les personnes qui seront là dans 15 jours pour les écouter », a précisé le chef de mission OIM-Mali.

Pour Pascal Reyntjens, l’objectif ultime de cette rencontre d’échange, qui se tiendra le 13 décembre prochain à Bamako, est de pouvoir contribuer à une meilleure compréhension de migration pour pouvoir mettre en place des politiques qui soient en lien avec ses réalités. L’un des objectifs de Connect223 c’est aussi de faire comprendre que tout le monde a le droit, migrants ou pas, de dissuader les gens de partir de manière irrégulière.

En effet, les initiateurs veulent faire en sorte qu’il y ait de plus en plus de canaux de migration régulière pour permettre aux candidats de faire le choix de migrer et pas d’être obligés de migrer ceci à travers les expériences de uns et des autres.

Par cette initiative, le directeur pays Accountabilitylab apporte des clarifications : « Nous voulons engager les décideurs, les influenceurs à ce que tout le monde comprennent que personne n’a intérêt à ce que ces jeunes-là partent et surtout qu’ils meurent dans des conditions les plus déplorables ». M. Kondo a rappelé à cette conférence de presse de lancement que ce n’est pas les africains seulement qui sont concernés par le fléau. « Ce n’est pas seulement que les africains qui partent à l’immigration, quand on prend les chiffres d’une manière globale, nous voyons que l’Afrique vient en 4e position après l’Asie, l’Europe et l’Amérique caraïbe, avec 14,1%. Il y a les perceptions de la migration, mais il y a les réalités aussi », a-t-il fait remarquer.

Connect223 permettra aussi d’édifier les participants sur les questions de l’apport économique des migrants pour leur pays d’origine. Il s’agit à travers cette initiative de renforcer le droit des migrants.

Youssouf Coulibaly

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Themes
ICO