Mali
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Fête du 22 septembre : le message fort du président du CDP-Mali kura, Mohamed Coulibaly dit Bavieux

A l’occasion du 63ème anniversaire de l’accession du Mali à l’indépendance, le président du parti Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP-Mali kura), Mohamed Coulibaly dit Bavieux s’est adressé à ses compatriotes. Le jeune leader appelle à la paix, à la défense de la patrie et au soutien des forces armées maliennes face au terrorisme.

L’année 2023 marque le 63ème anniversaire de l’acquisition de l’indépendance par le peuple souverain du Mali. Le président du CDP-Mali Kura rappelle que ce 63ème anniversaire coïncide avec l’arrivée de la quatrième République. « Célébrons avec fierté la toute première fête d’indépendance de la 4ème République en mettant notre drapeau devant nos portes et bureaux, voire en méditant les valeurs véhiculées à travers l’hymne national du Mali ». De par sa voix, le parti CDP-Mali kura dit s’incliner devant la mémoire des martyrs, de même que celle des victimes civiles et militaires tombées pour la patrie. Plongé dans l’insécurité « chronique » depuis plus d’une décennie, le Mali continue de faire face aux attaques et menaces venant des individus sans foi ni loi. Mohamed Coulibaly et ses militants énoncent « encourager les forces armées de défense et de sécurité du pays dans leur lutte pour la sauvegarde de l’intégrité du territoire national et la protection des personnes et de leurs biens ». Le jeune politique et ses soutiens ont invité, par cette même occasion, les Maliennes et Maliens « au dialogue, à l’unité, à l’entente et au sens élevé du patriotisme ». Et de confier : « Face à la recrudescence du terrorisme, nous lançons un vibrant appel à nos différentes populations à rester sereines. Nous leur demandons de rester vigilantes et de coopérer avec nos forces de défense et de sécurité afin de dénoncer tout individu suspect ». Mettant les festivités du 22 septembre 2023 à profit, Bavieux n’a ménagé aucun effort pour s’adresser au monde politique. « Aux hommes politiques de sortir des calculs politiciens et de faire face aux vrais défis qui se posent à nos populations. La politique, dira-t-il, c’est de servir d’abord son peuple. C’est d’être dévoué pour l’intérêt de la Nation ». Le Mali souffre énormément de nos jours et a besoin de l’ensemble de ses fils et filles. « Nous ne pouvons aucunement parler de la refondation de notre pays sans cette unité et regarder dans la même direction, main dans la main, afin de donner l’espoir au peuple pour la construction du Mali nouveau dont nous aspirons tous », tels sont les messages du leader. Les politiques maliens doivent, selon lui, être réalistes. Ils doivent accompagner et soutenir les autorités de la transition. Connu pour avoir posé de nombreuses actions dans la localité de Fana, le porte-étendard du CDP-Mali kura signale que le Président de la transition et le gouvernement du Dr. Choguel Kokalla Maïga doivent, de nos jours, absolument « prioriser le dialogue » avec tous les Maliens, y compris les groupes signataires de l’Accord d’Alger. Il faut une solution malienne à ce problème malien en dépit des discours et actions de la communauté internationale, estime-t-il.

Mamadou Diarra

Source : LE PAYS