Mali
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Flou autour de la gestion des Fonds de la CAN Cameroun 2022: Le ministre Mossa Ag Attaher auditionné par la Cour Suprême

Sur instruction du ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, M Mamoudou Kassogué en mi-août 2023, les juges adoptent la posture de la «tolérance zéro» dans le traitement des dossiers de corruption. Après la diligence dans les dossiers de la gestion de l’Assemblée Nationale (2014-2020), de l’Assem- blée Permanente des Chambres d’Agriculture du Mali (APCAM), de SECURIPORT, celui rela- tif à la gestion des fonds alloués à la participa- tion à la Coupe d’Afrique des Nations de Foot- ball (CAN) Cameroun 2022 connaît à son tour une accélération.

Après la mise sous mandat de dépôt de deux (02) responsables du Minis- tère de la Jeunesse et des Sports, nos sources
affirment que l’ancien ministre en charge des Sports qui a permuté à celui des Maliens Éta- blis à l’Extérieur et de l’Intégration Africaine, a défilé devant l’auditoire de la Cour Suprême hier lundi 04 septembre 2023. D’autres respon- sables de la Fédération Malienne de Football (FEMAFOOT) sont aussi visés.

Cela ressemble à une voie sans issue pour ceux qui espèreraient s’échapper du tourbillon de la lutte contre la corruption avec le sceau d’avoir servi la Transition. Ayant bâti sa renommée en 2019 à travers sa diligence dans le traitement de plusieurs dossiers dont celui de l’éclairage public qui avait emporté le maire du District de Bamako, Adama Sangaré, l’actuel ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, M. Mamoudou Kassogué continue de marquer ses points à la tête du Département en charge de la Justice
en levant les entraves.

Après la diligence des dossiers de la gestion de l’Assemblée Nationale (2014-2020), du fonds COVID-19,de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture du Mali (APCAM), de SECURIPORT; les recoupements effectués par Nouvel Département suite à leur convocation au Pôle National
Économique et Financier, le ministre Mossa Ag Attaher est aussi appelé à se justifier dans le dossier, selon notre source qui confirme qu’il a été écouté à la Cour Suprême hier lundi 04 septembre 2023.
Après l’adoption du Projet de Loi portant création de l’École Nationale de l’Administration Pénitentiaire et de l’Éducation Surveillée par le..

Par Seydou KONATÉ
Nouvel Horizon