Mali
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

La France négocie le Mali et le Burkina pour la reprise des vols d’Air France

La situation des liaisons aériennes entre la France et deux de ses partenaires africains, le Mali et le Burkina Faso, reste en suspens depuis la suspension des vols par Air France en août dernier. Alors que la compagnie française avait suspendu temporairement ses vols vers ces destinations en raison de la fermeture de l’espace aérien du Niger voisin à la suite d’un coup d’État en juillet, les autorités maliennes ont riposté en annulant l’autorisation d’Air France d’opérer entre Paris et Bamako.

               Les enjeux géopolitiques et les perturbations des liaisons aériennes entre la France et ses partenaires                      africains

Bamada.net- Initialement, la suspension des vols par Air France était prévue pour durer jusqu’à la mi-août, mais elle a été prolongée à plusieurs reprises en raison de la situation géopolitique instable dans la région du Sahel. La dernière prolongation a étendu la suspension jusqu’au 10 septembre 2023.

           Impact sur les voyageurs : La suspension prolongée des vols entre la France, le Mali et le Burkina Faso

Lire Aussi : TRANSPORT AÉRIEN : AIR FRANCE SUSPEND SES VOLS VERS LE MALI, LE NIGER ET LE BURKINA FASO

En réponse à l’annulation de l’autorisation par les autorités maliennes, Air France a désormais suspendu ses vols à destination du Mali pour toute la saison d’été, qui s’étend jusqu’en octobre. L’Agence nationale de l’aviation civile malienne a même menacé Air France de céder ses créneaux à une autre compagnie si elle en faisait la demande.

           Les défis économiques et diplomatiques liés à la suspension des vols d’Air France en Afrique de l’Ouest

Lire Aussi : BUSINESS : L’ALLEMAGNE PRÉFÉRÉE À LA FRANCE PAR LES LEADERS D’OPINION AFRICAINS

Cette situation a créé un vide sur l’axe Paris-Bamako, et d’autres compagnies aériennes ont rapidement comblé ce vide. Parmi elles, on compte Air Algérie, Royal Air Maroc, et Corse Air. Cependant, les tarifs de ces compagnies sont en hausse, ce qui peut s’avérer onéreux pour les voyageurs. De plus, les escales fréquentes sur ces itinéraires prolongent la durée des trajets, ce qui peut être gênant pour les passagers en transit.

                     Air France face à la suspension des vols vers le Mali et le Burkina Faso

Lire Aussi :MALI : LA DGAC N’INTERDIT “NI LE SURVOL, NI LA DESSERTE” DE BAMAKO

La situation a également entraîné une mesure de réciprocité de la part du ministère malien des Affaires étrangères. En réponse à la suspension des vols d’Air France, le département du ministre Abdoulaye Diop a suspendu la délivrance de visas aux ressortissants français par les services diplomatiques et consulaires du Mali en France. Toutefois, une dérogation a été mise en place pour les binationaux détenant des documents officiels maliens, ce qui facilite leurs déplacements entre les deux pays.

             La suspension des liaisons aériennes entre la France et le Mali et Burkina Faso : Une impasse persistante

Lire Aussi : ULTIMATUM DU GOUVERNEMENT DU MALI : CHRISTOPHE SEVILLON EMBARQUE CETTE NUIT.

En fin de compte, la suspension des vols d’Air France entre la France, le Mali et le Burkina Faso continue de peser sur les voyageurs et les relations entre ces nations. Les négociations sont en cours pour trouver une solution permettant de rétablir les liaisons aériennes et de réduire les inconvénients subis par les voyageurs affectés par cette situation. La résolution de cette impasse dépendra en grande partie de l’évolution de la situation géopolitique dans la région du Sahel et des discussions en cours entre les parties concernées.

                  Répercussions de la suspension des vols sur les relations franco-africaines : Le cas du Mali et du                                  Burkina Faso

BEH COULIBALY

Source: Bamada.net